Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Hauts-de-France

Le service express métropolitain de l’étoile ferroviaire de Lille

3,8 millions de personnes vivent dans la Métropole Européenne de Lille et le bassin de vie transfrontalier. Une part qui ne cesse d’augmenter. Comment répondre aux besoins de mobilités que la croissance des villes va engendrer tout en diminuant les émissions carbones ?
L’État, la Région Hauts-de-France, la Métropole Européenne de Lille et SNCF Réseau se sont engagés dans le projet de service express métropolitain. Objectif : doubler les fréquences en heures de pointe des trains de l’étoile ferroviaire de Lille d’ici 2035-2040.

Du 01/01/2020 au 01/01/2040

Dernière mise à jour :
28/12/2021

L’étoile ferroviaire de Lille est composée de lignes classiques et de lignes à grande vitesse. Avec 93 gares et haltes voyageurs, 500 TER/jour et 20 millions de voyageurs par an en gare de Lille Flandres, elle joue un rôle majeur dans le réseau ferré de la région et dans le bassin de vie transfrontalier.

Pour répondre aux besoins de mobilité variés, les services régionaux de voyageurs présentent des politiques d’arrêt variées, des vitesses de circulation différentes, et doivent composer avec les circulations à grande vitesse et fret. L’hétérogénéité des circulations et la configuration du réseau  empêchent l’accroissement significatif des dessertes en période de pointe. 

Initié par l’État, la Région Hauts-de-France, la Métropole Européenne de Lille et SNCF Réseau, le projet de service express métropolitain de l’étoile ferroviaire de Lille a pour principal enjeu de faire évoluer le réseau pour répondre aux enjeux sociaux et sociétaux du territoire. Il se caractérise par plus de trains, plus régulièrement, sur une plus grande amplitude horaire.

Caractéristiques service express métropolitain

 

3,8 millions d’habitants concernés

 

Le développement des services bénéficiera à plus de 3,8 millions d’habitants : 2,8 millions en France et 1 million en Belgique. Le projet inclut la Métropole Européenne de Lille et l’ensemble du bassin de vie transfrontalier, de Hazebrouck à Valenciennes, d’Arras à Kortrijk en Belgique. Ce périmètre intègre complètement le Bassin Minier qui rassemble 1,2 millions d’habitants autour de Béthune, Lens, Douai et Valenciennes. 
Le projet aura également des effets sur les relations de plus longue distance, entre Lille et le littoral, Amiens, Cambrai, Saint-Quentin, le Val de Sambre et l’Avesnois.

Réseau ferré de l’étoile ferroviaire de Lille © SNCF Réseau

 

Un enjeu national

 

« Les profondes transformations de notre société obligent l’ensemble des acteurs des transports à répondre à de nouveaux enjeux de mobilité. Développer les transports du quotidien satisfait à une double nécessité : faciliter les déplacements et diminuer les émissions carbone. Je suis convaincu du rôle essentiel du ferroviaire dans la transition écologique »

Luc Lallemand, Président Directeur Général SNCF Réseau

 

SNCF Réseau entend contribuer au développement de services express métropolitains, en augmentant l’offre de sillons. Pour ce faire, elle cherche à optimiser l’utilisation des infrastructures, puis à déployer des solutions technologiques modernes et à adapter les infrastructures si nécessaire. Cette ambition s’inscrit dans une politique de désaturation des étoiles ferroviaires. Elle conjugue attractivité des transports du quotidien et fluidité de toutes les circulations ferroviaires.

Brochure nationale : Étoiles ferroviaires et services express métropolitains

 

Les grandes dates du projet

 

  • 2015 : débat public du projet Réseau Express Grand Lille (REGL) devenu Réseau Express Hauts-de-France (REHF)
  • 2019 : la Métropole Européenne de Lille adaopte son Schéma Directeur des Infrastructures de Transports (SDIT)
  • 2020 : la Région Hauts-de-France adopte son Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Égalité des Territoires (SRADDET)
  • 2021 : les partenaires s’entendent sur un scénario de développement des services express métropolitains
  • 2022 : lancement des études de faisabilité
Retour en haut de page