Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires :

Le jumeau numérique

Le jumeau numérique est l'un des grands programmes lancés par SNCF Réseau, visant à optimiser la conception de projets, d'offres de services et la réalisation des opérations de production.

Une évolution technologique aux applications nombreuses, en service d'ici 2024

Selon le même principe que pour le ghost dans les jeux vidéo, le jumeau numérique est la reconstitution virtuelle du réseau tel qu’il existe dans le monde réel et non pas tel qu'il doit être idéalement. La NASA a été la première à appliquer ce principe aux besoins de l'industrie dans le cadre de son opération Apollo. L'aérien l'utilise déjà. SNCF Réseau aimerait le voir en service d’ici 2024.

"Le secteur (ferroviaire) est tiré par l'aéronautique, précurseur dans le domaine, notamment avec les jumeaux numériques de ses moteurs qui intègrent au cours de la vie de l'équipement les données de son exploitation."

Pierre Cresci, Cabinet Oliver Wyman

 

Partir du modèle pour comprendre la réalité

Sorte de double modélisé, maquette 3D, appelé par les Anglosaxons BIM (Building Information Modeling), ce jumeau numérique permet à SNCF Réseau d'anticiper le fonctionnement réel de son infrastructure en anticipant les incidents, les détériorations, les effets de tel ou tel phénomène sur l'ensemble du système ou un endroit en particulier.

Parce qu'il s'appuie sur des systèmes d'information réels, le jumeau numérique consomme et génère de grands volumes de données. Il assure ainsi la continuité numérique des données échangées sur l’ensemble du cycle de vie de chaque élément du réseau. Faisant évoluer les outils et les méthodes de conception des systèmes et des ouvrages, il est aussi capable d'évaluer avec justesse et précision les capacités actuelles et futures du réseau.

Impact sur les métiers ferroviaires

Le BIM change les métiers ferroviaires. Il oblige les métiers à collaborer de façon nouvelle, en intégrant les métiers de chacun à la compréhension du sien. Les employés agissent en fonction d'une vision croisée. En effet, plus qu’une maquette numérique en 3D, le jumeau numérique offre une vision exhaustive, globale et actualisée du système. Il facilite les échanges entre les missions et permet de détecter les éventuelles interférences entre les différents objets de l’infrastructure.

"Le BIM doit devenir l’outil de gestion du cycle de vie de l’infrastructure. Il accompagnera concepteurs, constructeurs, mainteneurs et exploitants." 

Claude Solard, Directeur Général délégué Performance Industrielle et Innovation

 

Plus que préventive, la stratégie devient prédictive

Grâce au jumeau numérique, SNCF Réseau pourra remplacer un élément avant même qu'il ne présente des défaillances ou ne tombe en panne. L'empreinte numérique de chaque élément vient expliquer son comportement dans la vie réelle et, grâce à l'ampleur des données concernées, le prédit.

L'avantage du numérique se loge dans sa capacité à anticiper. Que ce soit au niveau de la maintenance de l’infrastructure ou des prises de décision, le jumeau numérique est un allié hautement stratégique qui permet de tenter des solutions et d'observer leurs résultats avant même de les appliquer. Un temps pour ajuster, donc, et lancer, sur le réseau réel, la meilleure approche.

 

Ce qu'il faut retenir

  • Anticiper les pannes, former les employés, optimiser la propre performance, développer une culture IoT*, le jumeau numérique a de nombreuses applications.
  • SNCF Réseau se dote d'une maquette numérique du réseau, un outil précieux pour anticiper sa maintenance, prédire ses comportements, entraîner ses équipes et tester des solutions stratégiques.
  • Ce jumeau numérique est l'un des nombreux projets développés par SNCF Réseau dans le cadre de son ambition haute-performance.

 

* (Internet of Things), repose sur les objets connectés. Un objet connecté a la capacité de capter une donnée et de l’envoyer, via le réseau Internet ou d’autres technologies, pour que celle-ci soit analysée, mutualisée... Les objets (train, rail, caténaire...) connectés interagissent par le biais de capteurs qui mesurent la température, la vitesse, l’humidité, les vibrations...

Retour en haut de page