Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Le rail, une solution d'avenir

Sûr, respectueux de l'environnement, créateur de lien entre les territoires et les pays frontaliers, le ferroviaire a tous les atouts pour devenir le mode de transport privilégié des voyageurs et du fret.

Les atouts du rail

Accélérer la transition vers une mobilité durable et intelligente

L’Année européenne du rail s’inscrit dans la droite ligne du Pacte vert pour l’Europe qui fixe l’objectif européen de neutralité climatique d’ici 2050. Afin de soutenir la réalisation de cet objectif, la Commission européenne encourage tous les grands opérateurs et gestionnaires d’infrastructures ferroviaires à s’engager dans une réflexion progressiste sur l’avenir du rail.

  • 7%
    des voyageurs et 11% des marchandises transitent par le rail en Europe. Des taux encore très faibles.
  • 0,5%
    seulement des émissions de gaz à effet de serre en Europe sont produites par le rail. Un vrai atout pour développer le trafic ferroviaire.

"Maintenant, plus que jamais, il est temps de développer l’utilisation du rail. Il est temps de veiller à ce que toutes les régions disposent d’infrastructures modernes et de réseaux de connexion solides. L’heure est venue de mettre en place des services plus intelligents, plus accessibles et davantage axés sur les utilisateurs. C’est le moment idéal pour l’Année européenne du rail."

Elisa Ferreira, Commissaire européenne chargée de la cohésion et des réformes, lors de la conférence de lancement de l'Année européenne du rail le 29 mars 2021

 

 

Au programme de l'Année européenne du rail

L'Année européenne du rail est une occasion unique de mettre en lumière les atouts du ferroviaire ! Tout au long de l'année 2021, pratiques innovantes et grands projets seront partagés à travers des conférences, débats, expositions… à l’échelle européenne.

Dans ce cadre, les grands opérateurs et gestionnaires d'infrastructures de tous les États membres sont invités à proposer des actions destinées à promouvoir l’attractivité du transport ferroviaire, tant auprès du secteur public que privé. Ces actions devront valoriser les multiples dimensions du rail européen, parmi lesquelles :

  • son caractère innovant au niveau mondial
  • son rôle en matière de culture et de patrimoine européens
  • sa capacité à relier les territoires, les personnes et les entreprises
  • sa participation aux relations de l'Union européenne avec les pays membres
  • sa part dans le tourisme durable

 

À vos agendas !

Qu'il soit organisateur ou simple participant, SNCF Réseau inscrira ses événements tout au long de l'année dans l’agenda de la Commission européenne qui coordonne cette année symbolique. 
Retrouvez le programme complet des manifestations sur l'agenda officiel de la Commission européenne

 

Parmi les prochains évènements :

Le 22 juin : 20 ans de libéralisation du fret ferroviaire, résultats et perspectives
Une journée d'information pour mettre en lumière la façon dont les politiques de libéralisation du fret ferroviaire ont introduit la compétition dans un secteur traditionnellement géré par des structures monopolistiques et ainsi posé les fondations nécessaires à la création d'un espace unique de fret ferroviaire européen.

Le 10 juillet : Le future de la mobilité après la pandémie
Cette conférence lancera le débat entre les différentes parties prenantes du secteur ferroviaire sur l'évolution de la mobilité à l'issue de la crise sanitaire. Quel sera l'impact sur les transports publics urbains considérant la nouvelle organisation du travail ? Quels changements dans le transport de marchandises ? Avec un focus particulier sur le rôle du rail dans une mobilité durable et l'intermodalité intelligente.

L'Europe du rail : un tremplin pour les projets de SNCF Réseau

Forger des coopérations, chercher des financements, contribuer aux évolutions technologiques et réglementaires... La Direction Europe de SNCF Réseau collabore avec les autres gestionnaires d'infrastructures et les institutions européennes pour porter les ambitions, les projets et les positions de l'entreprise. Les contributions financières européennes représentent un puissant effet de levier pour créer de la valeur dans les territoires français et favoriser l’interopérabilité transfrontalière. Ce large spectre de coopération s’illustre notamment dans des chantiers majeurs comme la ligne modernisée de Serqueux-Gisors, la LGV Lyon-Paris, ou les nœuds ferroviaires de Lyon, Strasbourg et Mulhouse.

Nos projets cofinancés par l'Europe

Modernisation de la ligne Serqueux-Gisors

  • La modernisation de la ligne Serqueux-Gisors a notamment pour enjeu de faire des ports normands un accès privilégié pour les marchandises du monde entier, et de l'Axe Seine un pont entre l'international, le hub francilien et l'Europe continentale.
  • Les travaux ont duré plus de trois ans, subventionnés par l'Union européenne à hauteur de 71 M€ au titre du programme Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe (MIE).
  • Le 12 mars 2021, les équipes de SNCF Réseau ont remis cet axe en service commercial pour le trafic de marchandises. La circulation des TER, interrompue pendant les travaux, a repris le 29 mars 2021.
En savoir plus

Installation de l’ERTMS à bord des trains

  • L’ERTMS est le système de gestion et de signalisation du trafic ferroviaire harmonisé à l’échelle européenne.
  • En 2017, un premier financement européen de 116 M€ a permis d'équiper la ligne Paris-Lyon.
  • En février 2021, SNCF Réseau a obtenu une subvention de 31 millions d’euros pour installer l’ERTMS « bord » sur 252 véhicules ferroviaires appartenant à ses clients et partenaires.
En savoir plus

Modernisation du nœud ferroviaire de Mulhouse

  • La gare de Mulhouse (68) constitue un nœud de desserte ferroviaire majeur du réseau du Grand Est, avec des liaisons régionales, nationales et transfrontalières. Ce projet qui sera livré en 2025 vise à améliorer la circulation des trains, en termes de capacité d’offre du réseau ferré en gare de Mulhouse et de qualité de service pour les clients.
  • Le coût total de l’opération est estimé à 110,2 M€, dont 98,3 M€ de travaux cofinancés par l’Union européenne (phase d’études), l’État, la Région Grand Est et SNCF Réseau. Le financement de l’Europe au titre du programme transeuropéen de développement des infrastructures de transport (MIE) s'élève à 24,6M€.
  • 2020-2021 : travaux de modification du plan de voies et des caténaires côté Strasbourg et côté Bâle, ainsi que les travaux de quais. 2021-2023 : travaux de signalisation. 2024-2025 : mise en service du raccordement à la commande centralisée du réseau et mise en service de la voie et du quai dédiés à la liaison Mulhouse-Müllheim.
En savoir plus

Une contribution active à la construction d'une Europe du rail

Développement durable, innovation, performance sociétale, engagement pour l’emploi des jeunes, actions de prévention et gestion de la sécurité des voyageurs et de la fiabilité des circulations ferroviaires, aménagement des territoires… à travers ses initiatives et ses réalisations, SNCF Réseau contribue chaque jour à construire l’Europe du rail.
 

Retour en haut de page