Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Ile-de-France

Modernisation ferroviaire du Val d'Orge

Le projet de modernisation ferroviaire du Val d'Orge a pour objectif d’améliorer la régularité du RER C, de rendre possible l'augmentation des RER dans le Val d'Orge et de faciliter la gestion des circulations au niveau du site ferroviaire de Brétigny. Pour cela, il est nécessaire de moderniser le plan de voies et de supprimer le passage à niveau d’Essonville (PN n°23), ce qui entrainera la reconfiguration du secteur à proximité du passage à niveau.

Dernière mise à jour :
01/12/2021

Contact :
modernisation-ferroviaire-valdorge@reseau.sncf.fr

Les objectifs détaillés

 

  • La modification du plan de voies et des postes

Le projet prévoit en premier lieu de moderniser le plan de voies. Cela se traduit par plusieurs opérations sur le site de Brétigny : 

  • Rendre indépendantes les circulations des trains rapides provenant de Châteaudun (TER, Intercités, fret), de celles des RER C, en faisant systématiquement circuler les trains en provenance de Châteaudun sur les voies rapides, avant l’entrée en gare de Brétigny ; 

  • Créer un garage de retournement des RER C et moderniser les garages situés en arrière-gare de Brétigny : cela permettra de faciliter les demi-tours des RER C et de gagner en temps de manœuvre ; 

  • Créer un unique poste d’aiguillage informatisé, qui remplacera les 5 postes actuels. Cela permettra une gestion plus efficace des circulations ferroviaires ; 

  • Remplacer certains aiguillages pour réduire le temps d'occupation des quais, en gare de Brétigny ;

  • Anticiper la création d’un centre de maintenance pour le nouveau matériel roulant du RER C. 

Ces opérations de modernisation du plan de voies permettraient d’augmenter la fréquence des trains à Brétigny et dans les gares du Val d’Orge. L’arrivée du nouveau matériel roulant du RER C (prévue à horizon 2030) permettrait une hausse de fréquence encore plus importante.

> Agrandir la carte

MFVO Carte du projet

 

  • La suppression du passage à niveau d’Essonville

La suppression du passage à niveau sur le pont d’Essonville constitue l’autre volet du projet.  

Pour augmenter la fréquence des trains, il est nécessaire de supprimer ce passage à niveau. 

Afin de rétablir la circulation routière, le projet prévoit la création d’un pont-rail sous la voie ferrée en direction de Dourdan/ Châteaudun/Vendôme/Tours.  

Ce pont-rail permettra aux usagers de rejoindre la rue Jean Rongière depuis le pont d’Essonville, en passant sous la voie ferrée. Les trottoirs créés seront accessibles aux personnes à mobilité réduite.  

Il est proposé que la circulation routière soit redirigée vers un nouveau rond-point, créé au croisement des rues Jean Rongière et Alfred Leblanc.  

Cette nouvelle configuration permettra de fluidifier la circulation routière sur le pont d’Essonville. 

 

PN23 Brétigny avant/apres

 

Retour en haut de page