Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires :

Newsroom

SNCF Réseau s’associe à Alstom pour développer la performance de la LGV Paris-Lyon

actualité Publié le 01/10/2019 mis à jour le 01/10/2019
SNCF Réseau, gestionnaire d’infrastructure du réseau ferré français, vient d’attribuer un contrat de 50 millions d’euros à Alstom, associé à Setec Ferroviaire, pour fournir le système ERTMS Niveau 2 (European Rail Traffic Management System) Atlas qui équipera la Ligne à Grande Vitesse Paris-Lyon. Alstom assurera la conception, la fourniture des équipements, les travaux d’installation, les essais et la maintenance de sa solution Atlas. Setec Ferroviaire sera en charge de la vérification de la conception, de la maîtrise d’œuvre intégrée et des essais.

Augmenter le trafic entre Paris et Lyon

La modernisation de la LGV Paris-Lyon sera la première étape vers le « réseau haute performance » que SNCF Réseau entend mettre en place pour développer le trafic ferroviaire sur les axes très sollicités. Paris-Lyon n’a donc pas été choisi au hasard, puisque pas moins de 240 TGV circulent chaque jour en moyenne sur son tronçon le plus circulé !

Dans le cadre du projet LGV + Paris-Lyon, l’objectif est de passer d’ici à 2025 de 13 à 16 trains par heure grâce à la mise en œuvre de plusieurs systèmes technologiques qui fonctionneront de concert :

  • l’ERTMS, qui assurera un contrôle de la vitesse grâce à l’échange d’informations entre la voie et les trains.
  • La GOC 2.0, qui offre des services d’aide à la décision pour la régulation des circulations.
  • Le GPRS (Global Packet Radio Service) qui transmet des données ERTMS entre le train et le sol.
  • La CCR (commande centralisée du réseau), qui regroupera les trois postes de régulation actuels de la ligne.

« Le projet LGV+ Paris-Lyon est l’une des premières pierres du réseau haute performance. Nous allons passer en haut débit sur cet axe clé du transport en Europe. Accroître la capacité du Réseau existant et la qualité de service des circulations sont les priorités de SNCF Réseau pour favoriser l’usage du ferroviaire. Cette collaboration avec Alstom est une avancée majeure du projet »

déclare Patrick Jeantet, Président Directeur Général de SNCF Réseau.

 

Ambition européenne

La modernisation de cette ligne est un projet prioritaire pour SNCF Réseau, mais aussi pour l'Europe, qui y consacre 125 millions d’euros, sur une enveloppe globale de 600 millions d’euros.

Les objectifs sont très concrets : améliorer la régularité du trafic, augmenter la capacité de circulation, même aux heures de pointe, et adapter la ligne aux standards européens (on parle d'interopérabilité). Il s’agit de répondre à la hausse des besoins de mobilités et d’accompagner la prochaine ouverture du marché national de transport de voyageurs. SNCF Réseau entend pour cela développer les capacités de la ligne Paris-Lyon  - et des autres axes les plus circulés de l’Hexagone – pour faciliter l’arrivée de nouveaux opérateurs ferroviaires et de leurs trains

En savoir plus sur le projet LGV+ Paris-Lyon

 

L’ERTMS 2, un système de signalisation innovant

L’ERTMS Niveau 2 permet de gérer en temps réel l’espacement entre deux trains, améliorant ainsi la capacité de la ligne et sa régularité tout en répondant à l’objectif d’interopérabilité entre les différents réseaux européens. SNCF Réseau entend relever ce défi technologique pour faire en sorte que toutes les entreprises ferroviaires puissent bénéficier d’un accès sûr et équitable à la ligne à grande vitesse Paris-Lyon. L’ERTMS Niveau 2 sera mis en place, pour la première fois en France, sur une ligne à grande vitesse et sans interruption de trafic. En projet dans plus de 30 pays, il équipe à ce jour plus de 8 000 trains de 200 types différents en Europe. Transport de voyageurs, fret, grande vitesse ou suburbain, il s’adapte à tous types de trafic.

Retour en haut de page