Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Hauts-de-France

Modernisation de la voie mère de Calais [entre le port de Calais et la gare de Calais-Ville]

Pour répondre à l’accroissement du trafic du port de Calais, l’Etat et la Région Hauts-de-France ont engagé le projet de modernisation de la voie ferrée existante dite « voie mère de Calais ». SNCF Réseau, en tant que maître d’ouvrage, porte les études et travaux de modernisation. L’objectif : passer de 3-4 allers-retours de trains de marchandises par jour à 15 allers-retours par jour d’ici 2040 entre le port et la gare de Calais-Ville. Le montant total du projet s’élève à 53 millions d’euros, au titre du Contrat de Plan État-Région Hauts-de-France 2015-2020 (prolongé jusqu’en 2022). Il est financé par l’Etat à hauteur de 81 % et par la Région à hauteur de 19%.

Du 01/01/2018 au 31/12/2025

Dernière mise à jour :
04/11/2022

Contact :
projet-calais@reseau.sncf.fr

Pourquoi moderniser la voie mère de Calais ?

La voie mère de Calais est la voie ferrée de 4,4 km, située entre la gare de Calais-Ville et le faisceau ferroviaire des Dunes, point d’entrée des infrastructures portuaires. Elle permet ainsi de desservir par le rail le port de Calais. Le projet de modernisation de la voie mère s’inscrit dans l’accompagnement de l’extension du port de Calais mise en service en septembre 2021. 

Port de Calais vue aérienne

Le projet de modernisation de la voie mère de Calais répond à deux enjeux de développement local : 

  1. Proposer une solution ferroviaire performante au port de Calais pour en renforcer l’attractivité. Aujourd’hui, 3 à 4 trains allers-retours de marchandises circulent chaque jour sur la voie mère. Avec le projet de modernisation, jusqu’à 15 trains aller-retour pourront circuler quotidiennement en 2040.
  2. Renforcer l’attractivité du rail en réponse aux urgences climatiques et sociales en incitant le report modal des camions de la route vers le ferroviaire.  Un train de fret permet d’éviter la circulation de 40 semi-remorques sur nos routes.

 

Une modernisation en deux phases 

Le projet se compose de 2 phases : une première étape porte sur l’aménagement des voies ferrées existantes entre la gare de Calais-Ville et le quai de la Loire, une seconde étape porte sur l’étude des tracés alternatifs entre le quai de la Loire et le port de Calais (faisceau des Dunes). 
Carte voie mère de calais - SNCF Réseau

Carte - Modernisation de la voie mère de calais (PNG - 1 Mo)

Phase 1

  • Renouvellement complet de la voie mère entre la gare de Calais ville et le quai de la Loire
  • Modernisation de 2 passages à niveau piéton
  • Aménagements du carrefour routier autour du passage à niveau n°162
  • Remplacement à neuf de la partie ferroviaire du pont Mollien
  • Protections acoustiques des zones « technicentre », « Mollien », « Quai du Danube » et « Duguay-Trouin »

Intégration paysagère, écran antibruit rue Hoche (zone technicentre) à Calais 
 Intégration paysagère, écran anti bruit rue Hoche (zone technicentre) à Calais

Intégration paysagère, écran antibruit rue Mollien à Calais
Intégration paysagère, écran anti bruit rue Mollien à Calais

Phase 2

  • Modernisation de la voie mère actuelle ou réalisation d’un tracé alternatif au tracé existant
  • Electrification de la voie ferrée et du faisceau des Dunes
  • Travaux de passages à niveau (modernisations et suppressions)
  • Protections acoustiques et vibratoires
  • Travaux d’ouvrage d’art selon le tracé retenu
  • Aménagements routiers

 

Les étapes réglementaires 

Comme pour tout projet d’infrastructure structurant pour le territoire, le projet de modernisation de la voie mère de Calais répond à plusieurs étapes règlementaires, pour chaque phase du projet :

  • Le dépôt d’une Déclaration d’Intention (DI) aux services de la préfecture, qui permet le droit d’initiative citoyenne sur le projet. Le DI de la phase 1 du projet de modernisation de la voie mère de Calais a été publiée le 21 juillet 2020 sur le site de la préfecture. Le DI fait suite à une première phase de concertation réglementaire avec le public menée en 2018 qui a permis de redimensionner le projet en deux phases distinctes.  
  • La Consultation Inter-Service (CIS), qui permet d’instruire le dialogue en amont des travaux du projet avec les services de l’Etat, la Région, les Départements et les collectivités. Son objectif est de présenter un dossier de qualité à l’enquête publique. La CIS de la phase 1 du projet s’est déroulée de septembre à novembre 2020.
  • La consultation de l’Autorité Environnementale du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (Ae-CGEDD), qui permet de recueillir l’avis de l’Autorité environnementale sur la façon dont les enjeux environnementaux sont pris en compte dans le projet par le maître d’ouvrage. Pour la phase 1 du projet, l’autorité environnementale a été consultée de juin à septembre 2021. L'avis de l'autorité environnementale a été rendu le 22 septembre 2021. Il est accessible sur cette page projet (onglet "avancements et documents").
  • L’enquête publique, qui a pour objet d’assurer l’information et la participation du public, de prendre en compte les intérêts des tiers par le maître d’ouvrage et de se prononcer sur l’intérêt général de l’opération projetée. Pour la phase 1 du projet, l’enquête publique s'est déroulée du 22 novembre au 23 décembre 2021. Au terme de cette enquête publique, le commissaire enquêteur, personnalité indépendante nommée par le Tribunal administratif, a rendu le 20 janvier 2022 un avis favorable sans réserve au projet. Le rapport et les conclusions sont accessibles sur cette page projet (onglet "avancements et documents").
  • La Déclaration de Projet (DP), qui permet de débuter les travaux prévus selon l’avis rendu par le commissaire enquêteur à l’issue de l’enquête publique. La DP de la phase 1 de l’opération a été publiée au Journal Officiel le 15 mars 2022. Elle permet à SNCF Réseau de débuter les travaux de cette phase. Cette DP est accessible sur cette page-projet (onglet "avancements et documents").

Les mêmes procédures règlementaires seront suivies en phase 2 du projet à l’exception de la Déclaration de Projet uniquement relative à la phase 1 du projet. Cette dernière étape est remplacée par la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) qui permettra de débuter les travaux entre le quai de la Loire et le port de Calais.

Retour en haut de page