Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Grand Est

Nouvelle liaison ferroviaire Euroairport

Aujourd'hui, l'EuroAirport Basel-Mulhouse-Freiburg n'est accessible que par la route. Demain, grâce à une section de voie ferroviaire nouvelle d'environ 6 km et à une nouvelle halte, le train amènera directement les voyageurs devant le terminal de l'aéroport et offrira une véritable alternative à la route.
Ce projet permettra de proposer des trajets directs en train confortables, rapides et fiables. Il contribuera au report modal et à l'attractivité de l'aéroport, des entreprises du site et du territoire franco-germano-suisse où il est implanté. L'objectif de la mise en service se situe à l'horizon 2030.
La date de mise en service sera déterminée à l'issue des études avant-projet (2024).
L'enquête publique préalable à la Déclaration d'Utilité Publique (DUP) a eu lieu du lundi 11 octobre au mardi 9 novembre 2021 inclus.

Dernière mise à jour :
09/05/2022

Les objectifs du projet

 

Améliorer les temps de parcours vers l’aéroport

Grâce à l’implantation de la future halte « EuroAirport » au contact immédiat de l’aérogare, les trajets des salariés de la plate-forme aéroportuaire, des visiteurs et des voyageurs aériens seront simplifiés.

Les temps de trajet seront plus fiables car ils ne seront pas soumis à la congestion routière et plus rapides grâce à la liaison directe en train.

Le temps de parcours le plus optimal avec la nouvelle liaison ferroviaire sera :

  • Mulhouse-Ville <> Aéroport : 12 minutes contre 32 minutes environ aujourd’hui
  • Bâle CFF <> Aéroport : 10 minutes contre 18 minutes environ aujourd’hui

Les temps de parcours seront améliorés pour les autres villes desservies directement (notamment Strasbourg, Sélestat, Colmar, Aesch, Laufon, Pratteln, Muttenz, Liestal) et pour les voyageurs qui effectueront une correspondance à Mulhouse ou à Bâle.

Les infos clés du projet

 

Proposer une alternative efficace à la voiture

Selon les études de trafic, la nouvelle halte « EuroAirport » connaîtra dès sa mise en service une fréquentation estimée à 5,8 millions de voyageurs par an : elle fera de la halte « EuroAirport » la deuxième gare d’Alsace après celle de Strasbourg.

La mise en service de la nouvelle liaison ferroviaire se traduira également par un report modal significatif : 33 % des accès à l’EuroAirport effectués par la route aujourd’hui le seront par le train demain. Cela représente environ 100 000 bus et 470 000 voitures en moins chaque année sur les routes du secteur.

Ci-dessous, les moyens de transport pour accéder à l'aéroport : 

- à gauche, la part modale aujourd'hui

- à droite, la part modale avec le projet                              

Les moyens de transport pour accéder à l'aéroport

 

 

En améliorant les déplacements, le projet contribuera au report de la voiture vers le train et sera donc bénéfique pour l’environnement (limitation des émissions de gaz à effet de serre). 

 

L’offre de desserte proposée

À la mise en service du projet, 6 trains régionaux par heure et par sens emprunteront la nouvelle liaison ferroviaire et desserviront l’EuroAirport. Ils assureront les trois familles de liaisons suivantes :

  • Strasbourg-Mulhouse-Bâle : 2 trains par heure et par sens
  • Mulhouse-Bâle-Liestal : 2 trains par heure et par sens
  • EuroAirport-Bâle-Laufon : 2 trains par heure et par sens

Schéma présentant les lignes qui desserviront l’EuroAirport  

 

Les trains circuleront entre l’EuroAirport et Bâle toutes les 10 minutes et entre l’EuroAirport et Mulhouse toutes les 15 minutes, toute la journée entre 5 h et 23 h environ. Cette amplitude horaire permettra une bonne coordination avec les vols aériens et une bonne accessibilité pour les employés de la plate-forme aéroportuaire.

Les horaires seront cadencés, c’est-à-dire que les trains partiront ou arriveront aux mêmes minutes de chaque heure : par exemple de l’EuroAirport vers Mulhouse aux minutes 0, 18, 30 et 48 et vers Bâle aux minutes 0, 10, 21, 30, 40 et 51.

 

Un projet utile pour le territoire

D’après les études menées, la Valeur actualisée nette (VAN) socio-économique est très élevée : environ 500 millions d’euros. Ce résultat indique que le projet est rentable et bénéfique pour la collectivité.

Une amélioration pour les mobilités au quotidien

A l’échelle régionale, le projet sera utile pour les mobilités au quotidien en permettant de meilleures connexions entre la France et la Suisse. Avec la ligne Mulhouse-Liestal, les employés habitants entre Mulhouse et Saint-Louis pourront, par exemple, continuer sans changement à Bâle CFF jusqu’aux grands pôles d’emploi de Muttenz, Pratteln ou Liestal.

Le projet de Nouvelle liaison ferroviaire EuroAirport s’inscrit par ailleurs dans le concept-cible du RER trinational de Bâle prévu à l’horizon 2030.

Les bénéfices pour les zones d’activités du territoire

A l’échelle locale, la réalisation d’une halte au contact immédiat de l’aérogare pourra constituer un atout pour les zones d’activités, les entreprises de la plateforme et les projets autour de l’aéroport.

A l’échelle de Mulhouse et Bâle, les communes et agglomérations qui disposent d’une gare reliée à l’EuroAirport tireront des arguments pour valoriser leurs projets de zones d’activités et d’implantations d’entreprises.

A l’échelle du Rhin Supérieur et au-delà, le projet représente un emblème de la coopération transfrontalière.

 

Le financement du projet et sa gouvernance

Le montant du projet

Les investissements nécessaires à la nouvelle liaison ferroviaire de l’EuroAirport sont estimés à 266 millions d’euros hors taxes (conditions économiques juin 2017).

Les études préalables à l’enquête d’utilité publique, d’un montant de 4,6 millions d’euros, sont financées dans le cadre du Contrat de Plan État-Région 2015-2020 par l’État français, la Confédération suisse (Office fédéral des transports), la Région Grand Est, le Département du Haut-Rhin, Mulhouse Alsace Agglomération et l’Aéroport de Bâle-Mulhouse. Les études bénéficient du soutien financier de l’Union européenne – Fonds européen de développement régional (FEDER) – dans le cadre du programme Interreg V Rhin Supérieur 2015- 2020.

camembert présentant la clé de répartition du financement des études préalables à l’enquête publique, en pourcentage

 

 

Les porteurs de projet

Logo SNCF Réseau SNCF Réseau est maître d’ouvrage principal en charge des études techniques, d’exploitation et de capacité, d’évaluation de projet et d’impact environnemental de la nouvelle liaison et de la halte ferroviaire.

Logo EuroAirport  L’Aéroport de Bâle-Mulhouse (EuroAirport Basel-Mulhouse-Freiburg) est maître d’ouvrage des études techniques de rétablissement des réseaux, des flux routiers et piétons sur le site aéroportuaire ainsi que de l’étude de trafic aérien.

Logo Région Grand Est La Région Grand Est, autorité organisatrice des transports (AOT) ferroviaires régionaux de voyageurs (TER) et des transports routiers non urbains (scolaires et lignes régulières interurbaines), contribue à la définition de la desserte de l’EuroAirport et participe au pilotage des études avec les maîtres d’ouvrage.

Logo OFT L’Office fédéral des transports est chargé de mettre en œuvre la politique suisse en matière de transports. Il participe à ce titre au pilotage des études avec les maîtres d’ouvrage.

 

Le pilotage du projet

La gouvernance du projet est assurée par deux instances trinationales :

Le comité de pilotage

Il préside aux décisions sur l’avancement de la nouvelle liaison ferroviaire de l’EuroAirport. Il regroupe les porteurs de projet :

Lors du copil de février 2021 il a été décidé de lancer l’EUP du projet. Lors de ce Copil, le choix sur la longueur d’ouvrage sur la zone du Technoport a été fait et le financement de l’opération a été confirmée par les financeurs du projet. 

Le comité technique

Il est associé aux études et prépare les décisions du comité de pilotage.

Outre les porteurs du projet, il regroupe :

  • L’État français
  • Agglo Basel (Trireno, domaine de mission de l’association Agglo Basel réunissant les 7 autorités organisatrices du RER trinational de Bâle)
  • Les Cantons de Bâle-Campagne et de Bâle-Ville
  • Le Département du Haut-Rhin, Mulhouse Alsace Agglomération, Saint-Louis Agglomération
  • Le Land de Bade-Wurtemberg
  • Le Landkreis Lörrach
  • Les Chemins de fer fédéraux suisses (SBB / CFF)

 

Retour en haut de page