Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires :

Newsroom

SNCF Réseau et la Ligue pour la Protection des Oiseaux agissent pour la biodiversité entre Aubagne et La Ciotat

actualité Publié le 21/11/2019 mis à jour le 21/11/2019
La LPO et SNCF Réseau ont entrepris fin octobre 2019 des travaux pour favoriser la faune sauvage aux abords de la ligne Marseille – Toulon, sur les communes d’Aubagne et Cassis.

La fragmentation et la destruction des espaces et des habitats naturels constituent la première cause de la disparition de la biodiversité. Afin de remédier à la dégradation de l’écosystème, la préservation et la remise en état des continuités écologiques aux abords des infrastructures ferroviaires a été mise au cœur de la collaboration entre la LPO et SNCF Réseau Provence-Alpes-Côte d’Azur. Une convention territoriale de partenariat a été signée le 12 mars 2019 afin  que le réseau ferré régional réponde au mieux aux exigences environnementales.

Dans le cadre de ce partenariat, des travaux ont commencé le mardi 29 octobre 2019 le long de la ligne SNCF Marseille –Toulon qui délimite à cet endroit une frontière entre le Parc Naturel National des Calanques et le Parc Naturel Régional de la Sainte-Baume. 7 sites de ces environnements préservés ont ainsi été sélectionnés, à proximité immédiate de ponts voutés passant sous les voies. Les interventions visent à doter ces lieux d’aménagements permettant de favoriser la connexion des milieux naturels de part et d’autre du remblai ferroviaire qui fait obstacle à la circulation des espèces.

Hibernaculum, nichoirs à chiroptères, spirales à insectes, mares écologiques…

Les travaux consistent à créer des mares entourées de plantations, qui serviront de lieux de reproduction et de cache pour les amphibiens et les reptiles et qui constitueront plus généralement un biotope pour de nombreuses espèces.

Les chiroptères trouveront refuge à court terme sous les voutes des ouvrages ferroviaires grâce à la pose de nichoirs conçus de plusieurs sortes pour diversifier les types de chauves-souris.

La pose de nichoirs à mésanges, une trentaine au total, vise quant à elle à favoriser leur nidification dans les zones naturelles boisées, aux abords des ponts qui permettent de passer sous la voie ferrée.

La création de murets en pierres sèches non jointées à proximité des ouvrages de la SNCF permettra de créer des milieux propices aux lézards, en particulier le lézard ocellé et le lézard des murailles. Ces structures seront complétées par l’aménagement d’un site de ponte et de gite à reptiles appelés « hibernaculum ».

Enfin, une spirale à insectes, composée de pierres, de terre et de sable, représentera de nombreux intérêts pour la biodiversité.

Un chantier solidaire

Les travaux sont réalisés sous la maîtrise d’oeuvre du bureau d’étude Naturalia, et la maîtrise d’ouvrage du pôle régional Environnement et Développement Durable de SNCF Réseau. Les travaux lourds – création des mares – sont assurés par la Compagnie des Forestiers. La construction des équipements écologiques plus légers (nichoirs, murets et gite à reptiles…) s’effectue dans le cadre du partenariat entre SNCF Réseau et l’association AIAES du Groupe ADDAP 13, engagée dans l’insertion professionnelle des personnes éloignées de l’emploi.

Après avoir assisté SNCF Réseau sur la conception des aménagements, la LPO se chargera du suivi écologique du chantier.

SNCF Réseau Provence-Alpes-Côte d’Azur collabore avec l’AIAES sur un projet d’Ateliers et Chantiers d’Insertion (ACI) (d’une durée d’un an) pour l’entretien des emprises SNCF. Des personnes éloignées de l’emploi travaillent pendant 6 mois, 26h par semaine, pour le compte de SNCF Réseau dans le but de favoriser leur insertion dans le monde du travail. Leurs missions s’articulent principalement autour de l’entretien de sites, la maîtrise de la végétation et le reconditionnement de petits matériels de voies.

 

Construction de la spirale à insectes, composée de pierres, de terre et de sable.

Construction de la spirale à insectes, composée de pierres, de terre et de sable.

Nichoir à chiroptères (chauves-souris) installé sous la voute d'un ouvrage ferroviaire.

Nichoir à chiroptères (chauves-souris) installé sous la voute d'un ouvrage ferroviaire.

Retour en haut de page