Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Newsroom

Rénovation de la voie ferrée entre les gares de La Rochelle et La Rochelle-La Pallice

actualité Publié le 02/08/2021 mis à jour le 10/11/2021

Entre juin et décembre 2021, SNCF Réseau entreprend d’importants travaux de rénovation de la ligne ferroviaire entre les gares de La Rochelle et de La Rochelle-La Pallice. Ces travaux comportent deux chantiers distincts : le remplacement du tablier du pont ferroviaire Edmond Grasset, et le renouvellement de la voie ferrée entre la gare de La Rochelle et le Port Atlantique La Rochelle.

Ces travaux de modernisation impliquent des fermetures complètes de la ligne. Les fermetures totales à la circulation ferroviaire sont prévues du lundi 20 septembre au vendredi 8 octobre 2021, puis du lundi 1er au vendredi 12 novembre 2021. Des fermetures ponctuelles interviendront également de 10h à 17h10, du 30 août au 18 septembre, du 11 au 30 octobre et du 15 novembre au 18 décembre.  

Remplacement du tablier métallique du pont ferroviaire Edmond Grasset

Construit en 1931, le pont ferroviaire Edmond Grasset supporte la ligne électrifiée qui relie La Rochelle à La Pallice. Malgré une maintenance régulière, l’ouvrage laisse désormais apparaître des marques de corrosion, une dégradation généralisée de la peinture et des traces de choc. Le tablier en treillis métallique sera remplacé par un tablier de structure mixte, composé de poutres latérales métalliques et de béton armé. L’enlèvement de l’ancien tablier et la mise en place du nouvel ouvrage seront réalisés lors d’une opération « coup de poing » de 96 heures, en novembre 2021.

Renouvellement de la voie entre les gares de La Rochelle et de la Rochelle-La Pallice

La ligne ferroviaire qui dessert le Port Atlantique La Rochelle connaît une augmentation croissante de son trafic de marchandises depuis une dizaine d’années. Longue de 4 km, elle va bénéficier d’un renouvellement complet de ses composants (rails, traverses et ballast). Ces travaux permettront de retrouver la vitesse initiale de la ligne soit 50 km/h au lieu des 30 km/h actuels.

 

Ces deux opérations, d’un montant respectif de 3,4 et 9,4 millions d’€ financées à 100% par SNCF Réseau, ont pour objectif de pérenniser et de fiabiliser les infrastructures indispensables à la desserte du port de commerce et au trafic TER entre La Rochelle et Porte Dauphine. Les chantiers s’inscrivent dans le cadre du plan France Relance.

Retour en haut de page