Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Prévention ferroviaire

Prévenir et lutter contre les prises de risque sur le domaine ferroviaire

Publié le 18/11/2021 mis à jour le 28/04/2022

S'introduire sur les voies ferrées est strictement interdit et extrêmement dangereux. Pourtant, ce phénomène est de plus en plus courant et largement visible sur les réseaux sociaux.

Le domaine ferroviaire, un espace privé

En dehors des gares, le domaine ferroviaire est privé. Seuls les agents autorisés peuvent y accéder. S'introduire sur les voies ferrées comme dans l'enceinte de bâtiments désaffectés ou non est donc strictement interdit et extrêmement dangereux. Pourtant plus de 10 000 intrusions sont constatées chaque année.

"Toute intrusion sur le domaine ferroviaire est illégale et passible d'une peine de 3 750€ et 6 mois d'emprisonnement"

Article L2242-4 du code des transports

 

Des comportements mortels à proximité des rails

Chaque année, des accidents mortels sont à déplorer sur le réseau ferré. Nombre d'entre eux sont liés à des comportements dangereux lors d'intrusions illicites. Des accidents qui pourraient être évités.

accidentologie domaine ferroviaire

 

Les 3 risques majeurs

  • Le heurt par un train : un train roule vite, on ne le voit pas et on ne l'entend pas toujours arriver. Sa distance de freinage est très importante : il ne pourra pas vous éviter.
  • L’électrocution par les câbles électriques : les trains circulent grâce à des câbles électriques, les caténaires, au-dessus des voies ferrées. Ces câbles sont alimentés 24h/24 par une tension très puissante de 1 500 à 25 000 volts.
  • La chute : grimper sur un viaduc ou explorer des zones désaffectées représente un risque important de chute.

Ces accidents sont liés à des causes multiples qui relèvent du comportement, sans conscience du danger :

  • Cheminement le plus court 
  • Malveillance (vol de câbles et dépôt d'objet sur les voies)
  • Refuge
  • Jeux dangereux : personnes qui montent sur les wagons, "train surfing", jeu dit "du Torero"
  • Autres : photos d'emprises et selfies sur les voies ferrées, "urban exploration ou urbex", tags et ivresse.

 

Les règles de sécurité à respecter

  • Ne marchez pas sur ou le long des voies ferrées
    C’est prendre le risque de vous faire heurter par un train. Lors de son passage, le train créé un appel d’air qui peut vous aspirer mortellement.
  • Ne traversez pas les voies ferrées en dehors des passages autorisés
    Prendre un raccourci pour traverser une voie ferrée en dehors de tout passage aménagé et autorisé au public est interdit. Utilisez les passages spécialement aménagés pour le public en gare pour traverser en toute sécurité.
  • Évitez tout comportement dangereux
    S’accrocher à un train (train surfing par exemple), c’est risquer une collision mortelle.
  • Ne vous approchez pas des câbles électriques et ne montez pas sur les toits des trains 
    L'électricité ne se voit pas et ne s'entend pas. Pourtant, la caténaire, est alimentée en électricité 24h/24, 7j/7. Un train stationné dans une gare ou sur une voie de garage est toujours alimenté. Il est très dangereux et strictement interdit de s'approcher d'une caténaire : même sans toucher directement le câble, un arc électrique peut provoquer une électrisation mortelle.
     
  • N'explorez pas des sites interdits au public
    Explorer des sites interdits au public, comme les ouvrages d'art (viaduc, pont, tunnel) ou des bâtiments d'apparence abandonnés, peut présenter un risque mortel : planchers ou structures endommagés, glissade, peuvent entraîner une chute fatale.

 

#Surlesrails, une campagne choc

En trois ans, la précédente campagne de prévention "2h38" avait tenu toutes ses promesses : 10 prix, plus de 40 000 personnes sensibilisées en présentiel et plus de 11 millions sur les réseaux sociaux et au cinéma... Cependant, les mesures prises en 2020 suite à la crise sanitaire ont limité l'activité de SNCF Réseau, avec pour conséquence - lors des confinements successifs - une réduction du niveau de surveillance habituel. Résultat, une augmentation du nombre d'alertes de publications sur les réseaux sociaux, mettant en scène des jeunes sur les voies ferrées.

SNCF Réseau a donc lancé une nouvelle offensive en 2021. Son nom ? #SurLesRails. Sa mission ? Cibler les jeunes sur les réseaux sociaux. Depuis le 26 avril 2021, SNCF Réseau investit le terrain digital en jouant avec leurs codes et en déjouant les situations à risques. Au programme, une web série réalisée par Chris Macari, un réalisateur influent dans le domaine de la pop culture. Des jeunes acteurs y jouent des scènes évoquant les principaux risques liés à une présence sur les emprises : collision, électrocution et chute. Dévoilée sur Snapchat et visible sur la chaîne Youtube de SNCF Réseau, elle sera largement diffusée au cours des deux prochaines années. Une action forte de prévention qui doit éveiller les consciences ! 

surlesrails

Une websérie par Chris Macari

  • ANDREA
  • MIKE
  • MATHIEU

 

Des témoignages de victimes

#SurLesRails, ce sont aussi des témoignages de proches et victimes d’accidents suite à une intrusion. Parmi elles, Florine Templier, alias @20.000.volts, témoigne du risque d’électrisation. Le 14 octobre 2018, Florine a été frappée par un arc électrique de 20.000 volts. Elle revient sur cet accident qui a bouleversé sa vie et celle de ses proches, et passe un message de prévention fort :

"On peut être glorieux de mille et une autres façons que d’aller faire une photo sur le toit d’un train ou sur des rails, ou d’aller graffer quelque part. Il y a des endroits supers pour graffer, des endroits supers pour faire des photos. Il ne faut pas risquer sa vie pour rien."

Florine Templier, alias @20.000 volts

 

 

Retour sur la campagne "2h38"

Lancée en mars 2018 pour sensibiliser les jeunes aux dangers liés aux intrusions sur les voies ferrées, la campagne "2h38" a fait plusieurs fois le tour de la France. Après 3 ans de tournées, cette campagne choc et émotionnelle réalisée par SNCF Réseau a été confiée à la Direction de l'Engagement Social, Territorial et Environnemental (DESTE), intégrant ainsi le programme "Voyageur et Citoyen". Elle est désormais utilisée par les Chemins de Fer Corses, confrontés aux mêmes situations.

Retour sur ces trois années de mobilisation pour la sécurité des jeunes

 

Conducteur de train et psychologue témoignent des conséquences des accidents liés aux intrusions sur les voies ferrées :

 

 

Retour en haut de page