Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires :

Ile-de-France

Suppression du passage à niveau de Deuil-Montmagny

Suppression du passage à niveau de Deuil-Montmagny et nouvelles circulations : par où passeront piétons, vélos, bus, voitures? Comment garantir la vitalité du quartier de la gare?

Dernière mise à jour :
04/06/2019

Contact :
pn.deuilmontmagny@reseau.sncf.fr

LES AMÉNAGEMENTS PRÉVUS

DE NOUVELLES RUES POUR RÉTABLIR LES CIRCULATIONS

Pour raccorder le pont rail au réseau viaire, SNCF Réseau prévoit :

  • la création d'une rue dans la continuité de la rue Guynemer le long du lycée
  • Son raccordement à la rue de la Plante des Champs
  • La création d'une rue pour relier la rue Guynemer à la rue des Lévriers
  • La création d'une rue de desserte locale pour relier la nouvelle voirie aux rues de la Plante des Champs et Achille Viez

Les sens de circulations vont être aménagés, afin que les bus puissent circuler. Le début de la rue Guynemer sera mis en sens unique et rénovée et l'autre sens de circulation empruntera la nouvelle rue qui rejoint celle des Lévriers puis la rue Mermoz.

Voirie réaménagée et plan de circulation adapté

 

Les villes de Deuil-La Barre et Montmagny ont par ailleurs entamé une réflexion sur la refonte de leur plan de circulation. Elles portent des projets de liaisons complémentaires qui permettraient de fluidifier la circulation dans les centres villes et d’améliorer l’accessibilité des quartiers résidentiels. Ces liaisons vers la rue Abel Fauveau et vers la rue Théophile Gautier sont présentées sur la carte du projet.  

De nouveaux ouvrages pour franchir les voies ferrées

Nouveau franchissement piéton et aménagement de l'espace public

Nouveau franchissement routier

 

 

LES ENJEUX FONCIERS ET ENVIRONNEMENTAUX DU PROJET



La préservation du cadre de vie des deux communes est une priorité dès le début du projet. En concertation avec les riverains et les élus, les enjeux fonciers et environnementaux seront précisés dans les étapes ultérieures du projet.

Afin de mesurer les impacts sur l'environnement sont en cours :

  • une étude faune/flore : elle nécessite des inventaires écologiques sur le périmètre du projet. Les écologues réaliseront des relevées les 21 et 23 février, 3 et 4 avril, 29 mai 2 et 19 juin ainsi que les 7 et 16 août.
  • une étude acoustique : des mesures sur le périmètre du projet auront lieu la deuxième quinzaine du mois de mars.

 

Retour en haut de page