Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Provence-Alpes-Côte-d’Azur

Modernisation de la ligne Marseille - Gardanne - Aix-en-Provence

L’objectif du projet est d’augmenter l’offre ferroviaire avec plus de fréquence et des trains de plus grande capacité, pour doubler le nombre de voyageurs sur cette liaison au cœur de la métropole.

Dernière mise à jour :
07/06/2021

LE BUDGET DU PROJET

Ce projet, d’un montant de 182 Millions d’euros, réalisé dans le cadre du Contrat de Plan État-Région, est cofinancé par l’État, la Région Sud, le Département des Bouches-du-Rhône, la Métropole Aix-Marseille-Provence et SNCF Réseau. Il constitue un projet phare du CPER 2015-2020.

PARTENAIRES DU PROJET

L’État définit les orientations générales du réseau, décide des grandes opérations d’aménagement, et s’engage pour améliorer l’accessibilité de la région PACA. Il définit également la réglementation applicable.

 

La Région Sud-Provence-Alpes-Côte d’Azur est l’autorité organisatrice du transport ferroviaire régional. Elle intervient largement dans la définition de la politique de transport régional et le financement du réseau, notamment à travers les Contrats de Plan État-Région (CPER)

Le Département des Bouches-du-Rhône est l’autorité organisatrice du transport interurbain et il assure la gestion du réseau routier départemental.

 

La Métropole Aix Marseille Provence, créée en 2016 est notamment en charge de l’organisation de la mobilité  (schéma de la mobilité - Schéma d’ensemble de la voirie – PDU) au sein de l’espace métropolitain qui concerne notamment les territoires du Pays d’Aix et de Marseille Provence
 

SNCF gère les gares, exploite les TER et réalise les nouvelles haltes.

 

 

SNCF réseau gère et aménage l’infrastructure ferroviaire (voies, quais, ouvrages d’art).

 

Par ailleurs, le projet est mené en étroite collaboration avec :

 

L’association France Nature Environnement veille à ce que le projet soit peu impactant au regard de l’environnement humain et naturel, et à améliorer la transparence écologique de l’infrastructure existante dans le but de préserver, protéger, valoriser et renforcer le territoire régional et sa biodiversité.

 

L’École Nationale Supérieure du Paysage de Marseille travaille en étroite collaboration avec nos équipes à l’insertion paysagère et architecturale du projet comme sur la halte de Plan de Campagne


Enfin, les Agences d’Urbanisme du Pays d’Aix et de l’Aire Marseillaise (AUPA et AGAM), travaillent en coordination, apportent leur expérience ainsi que toutes leurs connaissances relatives à leur territoire respectif et plus spécifiquement sur le sujet des gares et haltes.