Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires :

Hauts-de-France

Modernisation de la ligne Beauvais - Abancourt - Le Tréport

Trait d'union entre les Hauts-de-France et la Normandie, La ligne Beauvais - Abancourt - Le Tréport se modernise depuis juin 2018 pour une reprise du trafic ferroviaire à l'issue des opérations, en décembre 2019.

Du 01/06/2018 au 31/12/2019

Dernière mise à jour :
06/02/2019

Cette opération d'ampleur a pour objectif de renouveler les composants de la voies ferrée, les ouvrages hydrauliques sous la voie ainsi que les installations de signalisation et les passages à niveau.

Plus de 70 millions d'euros d'investissements

La réalisation de ce chantier de modernisation de la ligne Beauvais - Abancourt - Le Tréport s'élève à 70,7 millions d'euros, au titre des Contrats de Plan Etat-Régions des Hauts-de-France et de Normandie. Le financement est réparti ainsi :

  • Région Hauts-de-France | 50,2 millions d'euros (70,99%)
  • Région Normandie | 14,7 millions d'euros (20,76%)
  • SNCF Réseau | 5,8 millions d'euros (8,25%)

Le programme complet comprend

    • L'aménagement des 4 bases travaux, véritables bases-arrières de chantier.
    • Le renouvellement des composants de la voie ferrée : le rail, le ballast (cailloux supportant la voie ferrée) et les traverses.
    • Le renouvellement de plusieurs passages à niveau de la ligne. L’enrobé routier des passages à niveau, ainsi que les platelages (plateforme qui permet de faire la jonction entre la route et le rail) sont renouvelés.
    • La rénovation des installations de signalisation ferroviaire et pose de câbles de signalisation.
    • Le renouvellement des ouvrages en terre situés sous la voie ferrée permettant l’évacuation des eaux.

    4 bases travaux principales le long du chantier

    Une base travaux est une zone permettant le stockage des matériaux nécessaires aux travaux et/ou l’installation des bureaux du personnel assurant le suivi des travaux. Pour mener à bien le chantier de modernisation de la ligne Beauvais-Abancourt-Le Tréport, SNCF Réseau a aménagé 4 bases travaux à Longroy, Grandvilliers, Aumale et Feuquières. Les entreprises pourront être amenées à en aménager d’autres en fonction des besoins du chantier.

    Pourquoi fermer les passages à niveau ?

    Répartis sur l’ensemble de la ligne, au total ce sont 122 passages à niveau qui sont concernés par une ou plusieurs périodes de fermeture à la circulation routière et piétonne, en fonction de l’avancement du chantier. La fermeture des passages à niveau est nécessaire à la fois à la bonne réalisation des travaux de rénovation et à la circulation des engins de chantier sur la voie ferrée en toute sécurité.

    Afin d’assurer un meilleur confort aux usagers de la route, les platelages des passages à niveau (plateforme qui fait la jonction entre la route et la voie ferrée) sont refaits à neuf, soit en caoutchouc, soit en béton. Sur certains passages à niveau de la ligne, des travaux complémentaires de rénovation de la route aux abords sont également entrepris.

    La sécurité sur les passages à niveau et aux abords du chantier

    Pendant la durée du chantier, des engins de travaux circulent sur la voie ferrée. Que l’on soit piéton ou automobiliste, il est strictement interdit de cheminer le long de la voie ferrée ou de la traverser en dehors d’un passage à niveau ouvert. Des déviations routières sont mises en place. Pour la sécurité de tous et le bon déroulement du chantier, il est important que celles-ci soient respectées.

      Retour en haut de page