Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Ile-de-France

Projet de remplacement du tablier métallique du pont-rail de Varennes-sur-Seine

Pour garantir la sécurité et la fiabilité de l'exploitation, il devient nécessaire de remplacer le tablier métallique du pont-rail de Varennes (77).

Du 01/06/2019 au 31/12/2027

Dernière mise à jour :
18/04/2021

Contact :
pontvarennes77@reseau.sncf.fr

Le projet en bref

Le projet vise à remplacer le tablier métallique du pont-rail de Varennes (aussi appelé pont-rail de Corbeil), mis en service en 1897. Ce pont-rail permet le franchissement de la Seine par les trains de la ligne R (Melun-Montereau) et par quelques trains de fret. L’inspection périodique réalisée par la Direction Générale Industrielle et Ingénierie (DGII) de SNCF Réseau a conclu à la nécessité de remplacer le tablier du pont-rail sur la période 2022/2027, afin d’assurer la sécurité et la fiabilité de l’exploitation ferroviaire

 

Périmètre du projet

Les trois communes de Varennes-sur-Seine, La Grande-Paroisse et Montereau-Fault-Yonne sont concernées par cette opération. Elles forment le périmètre du projet. En effet, l’ouvrage est localisé au niveau des communes de Varennes-sur-Seine et de la Grande-Paroisse. Une emprise appartenant à Port autonome de Paris est pressentie pour accueillir les opérations de préfabrication du nouvel ouvrage et d’évacuation de l’ancien pont.

 

PRA-Varennes_Présentation_périmètre projet_avril21
Carte de localisation du projet
 

Caractéristiques techniques principales

L’ouvrage existant nécessite d’être remplacé pour des raisons de sécurité et de fiabilité de l’exploitation ferroviaire.

Plus précisément, le projet consiste à remplacer l’ouvrage actuel - un pont-cage à poutre treillis - par un pont à poutres latérales hautes. Quant aux piles du pont, elles seront conservées et confortées.

PRA Varennes_pont poutres latérales hautes_avril 21
La solution technique retenue est un nouvel ouvrage doté d’un tablier à poutres latérales hautes.

 

En phase d’études préliminaires, plusieurs familles de solutions ont été identifiées pour le confortement des fondations et le dimensionnement du futur ouvrage. Ces solutions sont explicitées dans la déclaration d'intention téléchargeable dans l'onglet "dialogue territorial".

A noter, quelle que soit la solution retenue, la hauteur du tablier et la largeur de la passe navigable seront conservées en phase définitive.

 

Conséquences sur les circulations ferroviaires, fluviales et piétonnes

En phase chantier, les impacts des travaux sont faibles pour les circulations ferroviaires et modérés pour les circulations fluviales et piétonnes.

Conséquences sur les circulations ferroviaires 

Au moment de la dépose de l’ancien tablier puis du ripage du futur ouvrage, les circulations ferroviaires (ligne R, fret) seront coupées sur une durée de l’ordre d’une semaine. Lors de ces interruptions de trafic, des bus de substitution seront mis en place pour assurer la continuité du service.

 

Conséquences sur les circulations fluviales 

Le trafic fluvial devra être suspendu ponctuellement mais à plusieurs reprises, et notamment lors des opérations de renforcement des piles du pont, lors de l'installation du chemin de ripage et lors de la dépose de l’ancien tablier puis du ripage du futur ouvrage.

Par ailleurs, la passe navigable sera provisoirement réduite à 47,87 mètres en phase chantier, pendant 1 mois et demi à 2 mois.

SNCF Réseau prendra attache auprès des Voies Navigables de France (VNF) pour limiter l’impact du chantier sur les navigants. Par ailleurs, SNCF Réseau informera les navigants des limitations de navigation en participant à une réunion du comité local des usagers (CLU).

 

Conséquences sur les circulations piétonnes 

SNCF Réseau étudiera la possibilité de laisser les abords du pont-rail accessibles aux piétons et aux cyclistes. En revanche, lors des grands temps forts du chantier (renforcement de la culée, amenée du nouveau tablier et démontage de l’ancien ouvrage), les abords du pont-rail ne seront pas accessibles.

 

Mesures prises pour limiter l’impact des travaux sur les circulations fluviales et ferroviaires 

SNCF Réseau privilégiera, dans la mesure du possible, la période estivale où la fréquentation de la ligne R et du fleuve est moindre pour réaliser les opérations nécessitant des interruptions de la circulation ferroviaire et fluviale. 

Une fois les travaux terminés, l’ensemble des circulations ferroviaires, fluviales et piétonnes seront rétablies.

PRA Varennes_chemin de halage_avril21

 

Enjeux environnementaux

Après examen du dossier au cas par cas (disponible sur le site de l'AE-CGEDD), l'autorité environnementale à décider de soumettre le projet à la procédure d'évaluation environnementale.

Les enjeux environnementaux liés au projet font l'objet d'études spécifiques. Une première analyse des impacts a été réalisée et est détaillée dans la Déclaration d'intention téléchargeable sur l'onglet "Dialogue".

Retour en haut de page