Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires :

Ile-de-France

Nemours- Saint-Pierre Suppression du passage à niveau n°8

Suppression du passage à niveau n°08 et nouvelles circulations

Dernière mise à jour :
27/05/2019

Contact :
contact.pn8.nemourssaintpierre@sncf.reseau.fr

Le projet a pour principal objectif le rétablissement des fonctions actuelles du passage à niveau, c’est-à-dire le rétablissement des circulations motorisées, mode doux et piétonnes.

Dans le cadre de ce projet de suppression, les PN 7 (rue de la Demi-lieue) et PN 6 ne seront pas fermés.

LES AMENAGEMENTS PREVUS

SNCF Réseau et ses partenaires (Etat, région Île-de-France, conseil départemental de la Seine-et-Marne, communauté de communes du pays de Nemours, commune de Saint-Pierre-Lès-Nemours et Nemours) ont étudié plusieurs solutions techniques pour supprimer le passage à niveau et rétablir les circulations. Suite à des études préliminaires, les partenaires ont validé en mars 2018 les principes suivants,

  • Création d’un ouvrage de franchissement et sa rampe d’accès aux normes PMR (personne à mobilité réduite) sous les voies ferrées pour les piétons et les modes doux (vélo, personnes à mobilité réduite...) à l’emplacement du passage à niveau actuel,
  • Création d’un nouveau franchissement aérien de la voie ferrée pour les véhicules plus au Nord,
  • Création d’un carrefour à feux et d’un giratoire pour fluidifier la circulation et relier le pont routier au réseau viaire existant,
  • Aménagement de la voirie pour garantir la sécurité de tous

Les différents scénarios ont été étudiés dans la perspective de proposer un projet présentant le moins d’incidence sur l’environnement urbain. Vous pouvez télécharger le rapport d’études techniques en bas de cette page, il explique ces choix et présente les différentes solutions étudiées.

Vue du pont en perspective

 

Vue du pont et du rond-point en perspective

 

Vue du passage souterrain piétons et modes doux à hauteur d'homme

 

Les enjeux environnementaux du projet

La préservation du cadre de vie des deux communes et la meilleure intégration du projet dans son environnement est une priorité pour le projet. Des études pour évaluer l’impact environnemental du projet sont ainsi conduites, dans un premier temps seront réalisés

  • une étude acoustique : des mesures sur le périmètre du projet ont eu lieu en novembre 2018 et l’étude se poursuivra jusqu’en janvier 2019,
  • une étude faune/flore : elle nécessite des inventaires écologiques sur le périmètre du projet qui débuteront au printemps 2019.

Les enjeux fonciers et environnementaux seront précisés tout au long des étapes ultérieures du projet auquel le principe éviter, réduire, compenser (ERC) est appliqué. 

Retour en haut de page