Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Hauts-de-France

Projet de liaison ferroviaire Roissy-Picardie

Le projet de liaison ferroviaire Roissy-Picardie porte sur un accès ferroviaire direct entre la Picardie, le Nord-Est du Val d’Oise et la gare de Roissy TGV - aéroport CDG terminal 2. Les services ferroviaires prévus, à grande vitesse et TER, ont pour objectif d’améliorer la desserte en transports en commun du pôle de Roissy (transports du quotidien), de faciliter l’accès à la grande vitesse et de renforcer l’intermodalité air-fer.
Le projet est au stade de l'enquête publique, qui se tient du 23 février au 6 avril 2021.
Toute l'information sur roissy-picardie.fr
Toute l’information sur l’enquête publique sur : www.roissy-picardie.enquetepublique.net

Dernière mise à jour :
03/03/2021

La concertation 2019-2020

Le projet de liaison ferroviaire Roissy-Picardie a déjà fait l’objet d’un débat public (2010) et de deux phases de concertation (entre 2011 et 2014). Il a toutefois été décidé, par la CNDP, en application du Code de l’environnement (délai existant entre le débat public et l’enquête publique) et en raison des évolutions du projet depuis le débat public, qu’une nouvelle étape de concertation devait se tenir.

Le projet a fait l’objet d’une concertation préalable organisée sous l'égide des garants désignés par la CNDP, Madame Sylvie Denis-Dintilhac et Monsieur Floran Augagneur. La concertation prévue du 2 décembre 2019 au 31 janvier 2020 a été prolongée jusqu'au 18 février 2020, suite à la décision de la CNDP du 8 janvier qui a également désigné un troisième garant, Michel Riou.

Le périmètre de la concertation a regroupé toutes les  communes touchées par le projet de section de ligne nouvelle ainsi que les gares à aménager ou concernées par les dessertes prévues, soit 18 communes sur 5 départements et 7 intercommunalités :

  • Val d’Oise : Chennevières-les-Louvres, Epiais-les-Louvres, Fosses, Marly-la-Ville, Roissy-en-France, Saint-Witz, Survilliers, Vémars, Villeron ;
  • Seine-et-Marne : le Mesnil-Amelot ;
  • Seine-Saint-Denis : Tremblay-en-France Oise : La Chapelle-en-Serval, Chantilly, Gouvieux, Creil, Pont-Sainte-Maxence, Compiègne
  • Somme : Amiens

Cinq réunions publiques se sont tenues à Creil, Amiens, Roissy-en-France, Fosses et Vémars, ainsi que de nombreuses rencontres de terrain d’Amiens ou Compiègne à Roissy. Les garants ont rendu public le 18 mars 2020 leur bilan de concertation sur la base de l’ensemble des contributions exprimées. SNCF Réseau a remis en mai 2020 son compte-rendu de concertation, avec l’analyse des contributions reçues (près de 1200), les précisions demandées par les garants et les enseignements et engagements de SNCF Réseau suite à cette démarche.

 

Les suites données à la concertation préalable 2019-2020

Dans sa décision du 1er juillet 2020, la CNDP a pris acte du compte-rendu de la concertation préalable du maître d’ouvrage ainsi que des compléments apportés par le ministère en charge des transports, la Région Hauts-de-France et Île-de-France Mobilités.

En application de l’article L.122-14 du Code de l’environnement, la CNDP a désigné Madame Sylvie Denis-Dintilhac comme garante pour veiller à la bonne information et à la participation du public dans la poursuite de la concertation jusqu’à l’ouverture de l’enquête publique. Son rapport a été rendu public le 23 janvier 2021.

Retrouvez toute la documentation et les bilans de ces deux phases de concertation sur www.roissy-picardie.fr

Retour en haut de page