Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires :

Bretagne et Pays de la Loire

Transfert des activités ferroviaires du site de Nantes-état vers Nantes-Blottereau

Le projet partenarial avec Nantes Métropole, le Conseil régional des Pays de la Loire et l’État consiste à déménager les activités ferroviaires de Nantes-État vers le site du Blottereau. Afin de réunir les deux sites en un seul et unique lieu, une amélioration du système ferroviaire est nécessaire sur le site du Blottereau. L’opération, qui se déroule jusqu’à fin 2022 sur plusieurs secteurs, a débuté en avril 2019 par les travaux de réaménagement du site de Nantes Blottereau.

Dernière mise à jour :
29/03/2019

Contact :
contactsncfreseau-paysdelaloire@reseau.sncf.fr

Les objectifs du projet

  • lutter contre l’étalement urbain en permettant l’aménagement de la ZAC sud-ouest de l’Ile de Nantes (emplois, logements, équipements) dont le quartier de la santé au cœur de la métropole (CHU, université, recherche) et en permettre son accessibilité tous modes ;
  • reconstituer les fonctionnalités ferroviaires (voies, alimentation électrique, signalisation, bâtiment…) offertes sur le site de Nantes Etat de telle façon que cela permette : 
    • d’améliorer et de rationaliser le système ferroviaire notamment par le remplacement d’installations de signalisation et la mutualisation des voies pour différentes activités. Une souplesse d’exploitation est apportée pour le stationnement de l’ensemble des trains (TGV, TER, intercités, FRET...) ;
    • d’améliorer la sûreté ferroviaire au Grand Blottereau ;
    • de moderniser le réseau en développant, sur le site de Blottereau, une cour marchandises adaptée à l’économie fret ferroviaire actuelle, incluant des équipements (voies plus longues…)

LES PARTENAIRES DU PROJET

 

Compte-tenu de ses différents objectifs, le projet est cofinancé depuis les études opérationnelles pour un montant total de 110,8 millions d’euros par l’État (9,5%), la Région des Pays de la Loire (10,8%), Nantes Métropole (70,2%) et SNCF Réseau (9,5%).

Pour information : au titre du contrat d’avenir, l’État mobilisera 6,74 millions d’euros de crédits, complétant les 3,9 millions d’euros déjà prévus au titre du Contrat de Plan Etat Région, portant ainsi sa contribution totale à 10,64 millions d’euros (soit 9,5%).

 

Retour en haut de page