Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Maitrise de la végétation : la sécurité au premier plan

Publié le 10/12/2019 mis à jour le 10/12/2019

La maîtrise de la végétation dans les emprises ferroviaires, sur les voies ferrées et leurs abords, est indispensable pour assurer la sécurité des circulations et la régularité de trains.

Sur la totalité du réseau français, les trains subissent chaque année l’équivalent de 500 000 minutes de retard du fait de la végétation. Les feuilles d’arbres tombées sur les rails peuvent déclencher l’enrayage ou le patinage des trains. Les chutes de branches sur la voie provoquent l’arrêt des circulations et, dernier exemple, un embroussaillement excessif peuvent constituer un refuge pour le grand gibier, qui bloqueront les trains en cas de heurts…
Pour entretenir 95 000 ha d’emprises ferroviaires, SNCF Réseau s’appuie sur un schéma directeur de maîtrise de la végétation, permettant d’établir les priorités et de suivre les interventions sur tout le réseau ferré. Ce schéma prend en compte les enjeux environnementaux et sanitaires. Il intègre également des engagements forts concernant, entre autres, l’insertion sociale, le respect de la biodiversité et de la qualité de l’eau, en lien avec le plan d’actions gouvernemental pour réduire la dépendance aux herbicides.

Découvrez ces engagements et la politique de maitrise de la végétation menée par SNCF Réseau dans la fiche réflexe consultable ici.

Retour en haut de page