Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Newsroom

Le tunnel des Bouchots démoli cet été

sujet Publié le 22/07/2019 mis à jour le 11/07/2019

Dans le cadre de l’électrification de la ligne Paris-Provins-Troyes, le tunnel des Bouchots doit être démoli et remplacé par une tranchée à ciel ouvert.

Un chantier complexe, mené sur une ligne exploitée

 

Les travaux d’électrification de la ligne sont organisés en 2 phases.

Les travaux de la phase 1 entre Gretz-Armainvillers (77) et Nogent-sur-Seine (10) et entre Longueville (77) et Provins (77) ont débuté en début d’année et se poursuivront jusqu’en septembre 2021.

La phase 2 permettra d’électrifier le reste de la ligne de Nogent-sur-Seine à Troyes (10).

 

L’électrification consiste principalement en 3 différents types d’opérations :

 

  1. Déploiement de nouveaux circuits de signalisation et de télécommunication
  2. Installation des poteaux qui supporteront la caténaire : fondation, mise en place des poteaux par une grue et scellement.
  3. Déroulage et réglages des caténaires.

 

Sur la ligne Paris-Provins-Troyes, ce sont 22 ouvrages d’art qui seront adaptés au gabarit de la ligne électrifiée.

 

En chiffres :  

  • Implantation de 3 000 poteaux caténaires
  • Pose de 230 km de fil caténaire
  • Modification de 22 ponts routiers, 2 passerelles et d’un tunnel pour adaptation au gabarit ferroviaire
  • Adaptation de la signalisation ferroviaire

 

Electrifier la ligne permettra, dès 2021, à des trains plus modernes et plus capacitaires (les Franciliens) de circuler sur la ligne pour plus de confort, et participera à l’attractivité des territoires desservis.

Le tunnel des Bouchots, un chantier exceptionnel

 

Le tunnel des Bouchots, long de 105 mètres, a été construit en 1856. Il est situé sur la commune de Saint Loup-de-Naud (77).

 

N’étant pas adapté au gabarit nécessaire à l’électrification, le tunnel sera donc démoli et remplacé par une tranchée à ciel ouvert. Celle-ci intégrera le rétablissement du chemin rural ainsi qu’un passage spécifique dédié à la faune.

 

  1. Les travaux préparatoires du tunnel ont débuté début 2019 avec notamment la réalisation des futures parois de la tranchée.
  2. Cet été, les voies vont être déposées et le tunnel démoli suivi par l’étape d’évacuation des matériaux (terre, pierres de l’ouvrage etc.)
  3. Suite à ces travaux, les voies seront remises en état pour permettre aux trains de circuler à nouveau dès le 24 août.
  4. Enfin auront lieu les travaux d’électrification et la mise en exploitation de la ligne en septembre 2021.
Retour en haut de page