Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires :

Newsroom

La place des femmes dans le réseau

sujet Publié le 12/11/2018
Plus de femmes sur le réseau ! C'est l'un des engagements forts de SNCF Réseau pour ces prochaines années. Un objectif qui nécessite d'une part, d'attirer les femmes sur le réseau et d'autre part, de les garder. Parce qu’elles sont encore trop peu présentes dans les rangs de l’entreprise, SNCF Réseau met en place quantité d’actions pour faire évoluer les recrutements, les mentalités et le quotidien.

Encore trop peu de femmes chez SNCF Réseau, rares sur les postes techniques

Comme dans la plupart des entreprises industrielles françaises, les femmes restent aujourd’hui peu nombreuses chez SNCF Réseau. Fin 2017, elles ne représentaient que 12,6% de l’effectif total de l'entreprise, contre 20% au sein du groupe SNCF. Si elles sont 19,6% à être cadres, seulement 7,3% d'entre elles occupent des postes d'exécution et 12,6% de maîtrise. Seule la proportion de femmes cadre continue d'augmenter de manière significative. Les manageuses opérationnelles ont ainsi doublé en 5 ans (6,5% en 2016, contre 3% en 2011), avec une progression de 7,5% en 2017.

Or, approfondir la mixité présente un intérêt :
renforcer la performance et la justesse sociale

En élargissant son vivier de talents, SNCF Réseau favorise l'innovation, développe ses compétences et contribue au bien-être de tous. Car les aménagements dont bénéficient les femmes pour accéder à des postes opérationnels : télétravail, crèche, etc. profitent également...aux hommes.

« En recrutant davantage de femmes, nous visons plus d’équilibre dans les équipes. » 

Anouk Poirier, responsable des politiques de l’Emploi chez SNCF Réseau 

 

Conscients de cette nécessité, les dirigeants s’engagent à féminiser l’entreprise

En juillet 2017, les membres du Comex ont signé le manifeste du groupe SNCF pour la mixité, prenant par là un certain nombre d’engagements : faire évoluer les mentalités en luttant contre toute forme de sexisme, développer une culture managériale inclusive, favoriser l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle, garantir à toutes et à tous l’égalité tout au long de leur carrière et recruter davantage de femmes.

« Une vraie dynamique est née, écrite et affichée par les membres du COMEX et les directeurs de SNCF Réseau » 

poursuit Anouk Poirier

 

Attirer et fidéliser les femmes

SNCF Réseau œuvre pour féminiser ses équipes et inscrire la parité dans l’ADN de l’entreprise de plusieurs façons :

L’entreprise mène des actions directes de recrutement

  • Auprès du corps enseignant, de Pôle emploi et des Centres d’Information et d’Orientation, en multipliant les réunions d’information sur les métiers ferroviaires
  • Auprès des établissements scolaires en envoyant des femmes témoigner devant les élèves
  • Via des « e.ambassadeurs » chargés de faire la promotion des métiers ferroviaires sur les réseaux sociaux 
  • En nouant des partenariats avec des associations comme « Capital Filles » et « Elles Bougent » pour faire la promotion de ces métiers 
  • En organisant des évènements à destination des femmes en recherche d’emploi, des collégiennes, des lycéennes ou des étudiantes, à l’instar du « Girls’ Day »

Des dispositifs de sensibilisation et de promotion au niveau des ressources humaines sont mis en place

SNCF Réseau promeut l’égalité homme-femme à travers ses grilles de notations et ses comités carrières (COCA). Les viviers et les « shorts lists » de candidats sont d’emblée « féminisés ». L’entreprise veille par ailleurs à sensibiliser ses Conseillers Carrières (CK) sur le sujet de la féminisation des postes de management opérationnel et des fonctions à responsabilités via des « shorts lists » ou des plans de succession.

De nombreuses actions visent à faire évoluer les mentalités

Ces actions visent à déconstruire les stéréotypes. Chacun doit prendre conscience qu’il est acteur de la mixité. Cela passe par :

  • Des ateliers « mixité en jeu »
  • Une « semaine de la mixité » au cours de laquelle est abordé le sujet de l’égalité professionnelle sous des angles atypiques : sport, art, jeu, etc.
  • Des petits déjeuners ou des ateliers-théâtre qui abordent l’égalité professionnelle durant le processus de notation
  • Des rencontres régulières avec des « correspondants mixité » issus de chaque métier et de chaque établissement
  • Des témoignages vidéo où des hommes sont invités à faire part de leur expérience de travail avec les femmes
  • Une sensibilisation des chargés de recrutement et des responsables de centres de formation à l’égalité homme-femme
  • Le plan DECLIC, lancé en 2015, lutte contre le sexisme ordinaire et le harcèlement sexuel par des actions pédagogiques. Son rôle est de sensibiliser les managers, d’identifier et de traiter les attitudes inadéquates et les écarts de comportement.

Au sein du Groupe, de nombreux hommes s’engagent aussi pour faire évoluer les mentalités, notamment en participant à « SNCF au féminin » ou aux cercles « Happy Men share more ».

« Nous proposons des quizz bimestriels avec des lots à gagner sur le sujet de la mixité afin de mobiliser la population sur le terrain, l’encadrement étant déjà sensibilisé. Les mentalités évoluent comme le prouve le taux de femmes dans mon établissement, qui est de près de 20 %. »

Séverine Demontrond, référente diversité & mixité Languedoc-Roussillon

 

D’autres actions, tout aussi nombreuses, sont destinées à favoriser l’intégration des femmes dans les équipes 

À savoir :

  • Des entretiens, proposés de façon systématique aux nouvelles arrivantes
  • Des sessions pilote de « lutte contre le sexisme », organisées pour sensibiliser les membres du Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) de la Direction Générale Île-de-France 
  • La création d’un groupe Yammer destiné à mettre en relation les femmes occupant des postes opérationnels au sein de la direction Maintenance & Travaux  

« En 2005, date de mon entrée chez SNCF, nous étions seulement deux femmes dans le service. J’ai eu la chance d’être accueillie avec bienveillance par la majorité de mes collègues. De nos jours, c’est plus facile pour les femmes, qui bénéficient d’un véritable accompagnement. »

Audrey Heuillet, responsable de lots travaux à l’Infrapôle Paris Nord

 

Pour fidéliser les femmes, SNCF Réseau les habille

Première en France dans le monde industriel ! Depuis juin 2018, des vêtements de travail respectueux de la morphologie féminine sont disponibles : parka, veste cintrée, T-shirts avec pinces poitrine, pantalon avec une réhausse lombaire, sous-vêtements techniques, gants, chaussures de sécurité, etc. Ils apportent aux femmes un design et un confort de travail adaptés tout en conservant des propriétés techniques équivalentes.

« J’ai adopté les nouvelles tenues très rapidement. La veste est confortable, bien ajustée, les polos très agréables à porter. Même si je travaille dans un monde d’hommes, je trouve intéressant que la mixité s’illustre aussi avec des vêtements pensés pour les femmes ». 

Olivia Marical, Responsable Appui Produit Wagons Pupitres à l’établissement industriel voie Moulin-Neuf

 

 

Ce qu’il faut retenir

  • SNCF met en place une palette de mesures et d’actions concrètes pour faire changer les mentalités en termes de mixité.
  • Des tenues de travail adaptées à la morphologie féminine.
  • L’engagement de SNCF Réseau pour la féminisation du réseau se fait autour de quatre axes : accroître la féminisation, garantir l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans les parcours professionnels, lutter contre toutes les formes de sexisme, et favoriser l’équilibre entre vie professionnelle et personnelle.
Retour en haut de page