Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

La maîtrise de la végétation aux abords de la voie ferrée en Grand Est

La maîtrise de la végétation dans les emprises ferroviaires, sur les voies ferrées et leurs abords est indispensable pour assurer :

  • La sécurité des circulations

La végétation peut empêcher le bon drainage de la plateforme voie.
Les feuilles mortes peuvent déclencher des phénomènes d'enrayage ou le patinage des trains.

Les chutes d’arbres, de branches ou les feux de broussailles peuvent occasionner l’arrêt des circulations.
La végétation aux abords des voies augmente le risque de collision avec la faune sauvage.

  • La sécurité du personnel et accès à l'infrastructure ferroviaire 

Une végétation abondante peut provoquer des accidents de plain-pied pour les agents SNCF présents sur les voies, ou entraver l'accès du personnel compétent lors d'opérations de secours

  • La régularité des circulations.

Ainsi nous effectuons des travaux d'entretien de la végétation pour : 

  • Garantir la meilleure visibilité possible pour nos conducteurs et nos agents intervenants sur le terrain
  • Limiter l'impact de la végétation sur la circulation des trains (chutes d'arbres, de branches, de feuilles, divagation de la faune, etc)
  • Permettre l'accès aux secours, aux forces de l'ordre et aux voyageurs

Depuis plusieurs années, SNCF Réseau déploie progressivement une stratégie de maintenance pluriannuelle des dépendances vertes qu'elle entretient, visant à obtenir une végétation sous contrôle sur les bandes de proximité et les abords. Il s'agit pour SNCF Réseau :

  • sur les zones de voies : de garantir une absence de végétation pour garantir la sécurité des circulations
  • sur les bandes de proximité : de maintenir une végétation de type herbacé afin de préserver la stabilité des talus, assurer un dégagement du gabarit ferroviaire et assurer une bonne visibilité. 
  • sur les abords : de retrouver une végétation mixte, prairiale et arbustive, en évitant la présence d'arbres susceptibles de poser des problèmes de sécurité ou d'entretien sur les abords. 

 

Ci-dessous, pour maintenir les bandes de proximité, l'établissement SNCF Réseau Infrapôle Rhénan, en charge de gérer la surveillance, l'entretien, la modernisation et le développement de nos lignes, utilise une débroussailleuse rail-route à raison d'un passage par an pour maintenir un couvert herbacé. 

 

Pour les abords de voie, la stratégie de retour à une végétation mixte maintenue dans le temps se déroule en plusieurs de remise à niveau : 

  • après des coupes mécaniques, une série rapprochée d'interventions sur 2 à 3 ans visent à contrôler les repousses d'arbres, parfois avec des débroussaillants (herbicides sélectifs) utilisés en dévitalisation de souche ou de repousses, et pour contrôler les espèces exotiques envahissantes, hormis dans les zones protégées où ces produits sont interdits
  • afin d'éviter les recolonisations des travaux d'entretien courant via des fauchages ou débroussaillages réguliers sont menés, ce qui permet de limiter l'usage des produits phytosanitaires :  ils ne sont employés que très occasionnellement, par exemple contre les espèces exotiques, envahissantes ou les végétaux frappés d'arrêtés de lutte obligatoire (chardon, ambroisie...).

Chaque intervention, qu'il s'agisse d'abattage, de débroussaillage, de fauchage est programmée pour tenir compte de la saisonnalité. Ainsi, les coupes sont effectuées autant que possible en dehors des périodes de nidification, et en utilisant des matériels adaptés à la nature de la végétation. 

SNCF Réseau s'efforce de procéder localement à une gestion sélective de la végétation, visant notamment à préserver certains arbres, arbustes, ou haies. 

 

Si vous souhaitez une question concernant la maîtrise de la végétation, veuillez contacter la Direction Territoriale Grand Est :  communication.grandest@reseau.sncf.fr

Retour en haut de page