Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires :

Newsroom

Travaux de régénération du tunnel de Vanémont

Dossier Publié le 15/11/2019 mis à jour le 14/11/2019
Le 1er juillet 2019, l'État, la Région Grand Est et SNCF Réseau ont signé une convention pour la rénovation de la voie ferrée entre Arches et Saint-Dié-des-Vosges. Sur cette ligne comportant un important patrimoine d'ouvrages d'art, les circulations sont suspendues depuis décembre 2018 pour des raisons de sécurité.
La première phase de travaux les plus urgents, d'un montant de 21 millions d'euros, va se dérouler jusqu'à fin 2021. Elle comprendra notamment : la régénération des tunnels de Vanémont et Bruyères ; un remplacement complet de la voie sur 7,7 km ; des remplacements de rails et de traverses et le renouvellement de six passages à niveau.

Après la réalisation des travaux du tunnel de Vanémont, les travaux principaux sur la ligne seront réalisés de mi-2021 à fin 2021. Ces travaux permettront de lever les limitations de vitesse mises en place et de rétablir les circulations ferroviaires à la fin de l’année 2021.
Sur la base de la demande initiale formulée par la Région Grand Est – placer Épinal à moins de 54 minutes de Saint-Dié – SNCF Réseau a apporté une réponse technique optimisée.
Ces opérations permettront à la Région Grand Est de réaliser son expérimentation d'ouverture à la concurrence sur le lot Bruche-Piémont-Vosges dès 2022. L’objectif de desserte ferroviaire, définie en concertation avec les élus des communes desservies par la ligne, sera alors fixé à 1 aller-retour Epinal-Strasbourg et 7 à 9 aller-retour Épinal-Saint-Dié-des-Vosges en 53 minutes.

 

Dossier de presse - Travaux de régénération du Tunnel de Vanémont

Publié le 14/11/2019, mis à jour le 14/11/2019

Retour en haut de page