Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires :

Newsroom

OPÉRATION DE SENSIBILISATION AU PASSAGE À NIVEAU N°2 DE BESANÇON MOUILLÈRE (25)

communiqué Publié le 12/09/2019 mis à jour le 12/09/2019
La sécurité est au cœur des préoccupations de SNCF Réseau. Pour marquer cet engagement, une opération de sensibilisation aux règles de sécurité à respecter aux abords du passage à niveau n°2 de Besançon Mouillère a été organisée par SNCF Réseau, propriétaire et gestionnaire du réseau ferré national, la Préfecture du Doubs et les Intervenants Départementaux de Sécurité Routière (IDSR), en présence de Joël MATHURIN, Préfet du Doubs, Marie ZEHAF, adjointe au Maire de Besançon, déléguée à la voirie et aux infrastructures, Michel LOYAT, Vice-Président de la Communauté Urbaine Grand Besançon, en charge des transports et Jérôme GRAND, Directeur territorial SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté.

UNE JOURNÉE POUR RAPPELER LES RÈGLES DE BONNE CONDUITE AUX PASSAGES À NIVEAU (PN)

 

Depuis plus de 20 ans, SNCF mène des actions de sensibilisation pour prévenir des risques d’accidents et informer sur les bons comportements à adopter aux abords des chantiers ferroviaires lors de travaux et aux abords des voies ferrées et des passages à niveau.

 

Le but de cette journée était de sensibiliser les usagers de la route aux règles de sécurité à respecter lors du franchissement d’un passage à niveau pour éviter tout risque d’accident. Cette opération a permis de sensibiliser en direct les usagers (automobilistes, chauffeurs routiers, piétons, cyclistes…) du passage à niveau de Besançon Mouillère.

 

Un passage à niveau est un croisement entre la route et le fer. Il n’est pas dangereux si l’on respecte la signalisation et les règles du code de la route. Mais ne pas respecter ces règles de sécurité, c’est mettre sa vie en danger.


 

UN OBJECTIF : FAIRE ÉVOLUER LES COMPORTEMENTS POUR RÉDUIRE LES ACCIDENTS !

En effet, en France, 98% des accidents qui surviennent lors du franchissement d’un passage à niveau sont dus au non-respect du code de la route, à une vitesse d’approche excessive ou à des comportements à risque, tels que le franchissement alors que le feu rouge clignote ou à des passages en chicane alors que les barrières sont déjà baissées.

Sur les 2% restants, les accidents sont principalement des bris de barrières dus à des actes de malveillance ou à la perte de chargements (remorques, poids lourds).

 

Selon une étude TNS Sofres menée en 2015, 20% des automobilistes français déclarent avoir déjà franchi un passage à niveau en ne respectant pas la signalisation.

 

Une attitude dangereuse pour soi et pour autrui : un train lancé à 100 km/h met 1 km pour s’arrêter, alors qu’il faut 100 mètres à une voiture. Et une collision entre un train et une voiture est mortelle pour l’automobiliste une fois sur deux. En 10 ans, ce sont 50% de tués en moins à l’échelle nationale, mais il faut continuer à se mobiliser.

 

En 2018, au niveau national, plus d’une centaine de collisions ont été dénombrées et 16 personnes ont malheureusement trouvé la mort.

 

Le non-respect des règles de sécurité est sanctionné par :

  • en cas de franchissement d’un passage à niveau : à partir de 135 € d’amende et retrait de 4 points sur le permis de conduire ;
  • en cas d’excès de vitesse : les mêmes sanctions que celles encourues sur les routes ; à savoir, pour les infractions les plus graves :
    • une amende forfaitaire jusqu'à 3 750 € ;
    • un retrait jusqu'à 6 points sur le permis de conduire ;
    • une suspension de 3 ans du permis de conduire, à partir de 30 km/h au-dessus de la limitation de vitesse ;
    • une immobilisation et/ou confiscation du véhicule, à partir de 40 km/h au-dessus de la limitation de vitesse ;
    • une peine de 3 ans de prison, en cas de récidive d’excès de vitesse supérieure ou égale à 50 km/h. 

 

LE PASSAGE À NIVEAU N°2 DE BESANÇON MOUILLÈRE

Actuellement, en Bourgogne-Franche-Comté, on compte 938 passages à niveau, dont 634 en Bourgogne et 316 en Franche-Comté. On trouve 106 passages à niveau dans le département du Doubs.

Le passage à niveau n°2 de Besançon Mouillère est situé sur la ligne ferroviaire reliant Besançon à Le Locle situé en Suisse. Quotidiennement, 32 trains circulent sur cette ligne. Le passage à niveau est également emprunté chaque jour en moyenne par de 3520 véhicules, dont 3% de poids lourds.

Ce passage à niveau est équipé d’une signalisation automatique lumineuse et sonore, de 2 téléphones de secours et de 2 demi-barrières. Afin d’améliorer la visibilité et la sécurité des usagers, des feux à diodes complètent le dispositif.

 

DES AMÉNAGEMENTS POUR RENFORCER LA SÉCURITÉ DANS LE DOUBS

Pour garantir la sécurité des usagers, deux passages à niveau de la ligne Besançon - Le Locle vont être modernisés. En effet, les passages à niveau n°24 situé sur la commune d’Epenoy et n°43 situé sur la commune de Les Combes seront automatisés en 2020-2021.

Depuis 2015, on dénombre 1 collision le 16 novembre 2016 au passage à niveau n°43 sur Besançon Le Locle, situé sur la commune de Les Combes entre un véhicule routier et les installations, sans aucun blessé ou décès. 22 heurts d’installation ou de bris de barrières ont été recensés dont 1 en 2019 au passage à niveau n°42 situé à Orchamps en date du 6 mars.

 

 

OPÉRATION DE SENSIBILISATION AU PASSAGE À NIVEAU N°2 DE BESANÇON MOUILLÈRE (25)

Publié le 12/09/2019, mis à jour le 12/09/2019

Retour en haut de page