Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Newsroom

Les Présidents Jean-Pierre Farandou et Luc Lallemand saluent le travail clé des cheminots du PC Voyageurs

actualité Publié le 22/05/2020 mis à jour le 22/05/2020

Jean-Pierre Farandou et Luc Lallemand, respectivement Présidents du Groupe Public Unifié et de SNCF Réseau, ont visité le 19 mai le PC Voyageurs situé dans les locaux du Centre National des Opérations Ferroviaires à Paris. L’occasion de découvrir le fonctionnement de ce dispositif, mis en place le 11 mai pour garantir la sécurité sanitaire et le confort des voyageurs durant le déconfinement.

La montée en charge des plans de transport constitue un défi sans précédent pour toutes les équipes de la SNCF. Sa réussite repose sur une coordination sans faille de tous les métiers, à tous les niveaux, chez SNCF Réseau et SNCF Gares & Connexions, ainsi que chez SNCF Voyageurs et les autres entreprises ferroviaires. C’est pour rappeler son importance que les deux Présidents ont été à la rencontre, mardi 19 mai, des cheminots qui pilotent le PC Voyageurs.

« Le PC Voyageurs est vraiment un outil exceptionnel, monté en un temps record, pour gérer une crise sanitaire qu’aucun groupe ferroviaire n’a jamais eu à gérer auparavant. Cette tour de contrôle, qui permet de suivre les opérations en appui aux équipes de terrain, apporte à nos clients le meilleur service possible. »

Luc Lallemand, Président de SNCF Réseau

 

Contrôler l’affluence dans les trains et les gares

Le PC Voyageurs s'appuie sur une cellule dédiée au suivi de l'affluence dans les trains et dans les gares. Composée de cinq personnes, cette cellule dispose d'un réseau de plusieurs centaines d’agents « sentinelles ». Leur mission est de transmettre au PC Voyageurs en temps réel les informations sur la fréquentation observée sur le terrain. Si le nombre de voyageurs est trop important, la cellule donne l'alerte afin que des mesures opérationnelles de régulation des flux ou d'adaptation des plans de transport puissent être prises. Certaines ont déjà été mises en œuvre :

  • renforcement de l’offre sur certaines lignes aux heures de pointe (RER B nord notamment) ;
  • mise en place des filtrages dans certaines gares ;
  • renforcement de l’information sur le respect des gestes barrières, le port du masque ou, en Île-de-France, la nécessité de se munir d'une attestation de l’employeur en heure de pointe ;
  • indication sur les applis d’information voyageurs des trains à risque de sur-affluence.

De par ses missions – assurer la fluidité des circulations, gérer les incidents techniques et, depuis le 1er janvier 2020, prendre la responsabilité de la gestion de crise –, SNCF Réseau est au cœur du dispositif pour faciliter le respect de la distanciation physique entre les voyageurs, sur les quais et dans des trains. 

Une « norme Covid » pour chaque type de train

Une « norme Covid » d’occupation a été définie pour chaque type de train (TGV, Intercités, TER et Transilien) à partir des plans des matériels roulants. Par ailleurs, un dispositif automatique de comptabilisation en temps réel du nombre de personnes présentes dans les 265 principales gares de l’Hexagone a été mis en place avec SNCF Gares & Connexions. Il permet d’évaluer très précisément et de manière anonymisée la densité de personnes au m2 dans les espaces ouverts au public. Le PC Voyageurs s'appuie également sur les images transmises par 9 300 caméras déployées en Île-de-France, zone dense par excellence.

Retour en haut de page