Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Newsroom

Tempête Alex : Remise en état de la ligne Nice - Cunéo entre Breil et Tende

actualité Publié le 19/11/2020 mis à jour le 19/11/2020

Les équipes de SNCF Réseau sont mobilisées depuis le 04 octobre dernier pour remettre en état les infrastructures ferroviaires de la ligne entre Breil et Tende suite à la tempête Alex qui a frappé le secteur dans la nuit du vendredi 02 au samedi 03 octobre. Notre priorité : sécuriser les installations pour rétablir au plus tôt la continuité des circulations ferroviaires entre Breil et l’Italie et désenclaver les habitants de la vallée de la Roya.

 

Ce qui s'est passé depuis le 03 octobre

  • Equipes à pied d’oeuvre dès le dimanche matin 4 octobre : une soixantaine d’agents sont mobilisés pour effectuer les diagnostics sur l’état de l’infrastructure et déblayer la voie entre Breil-sur-Roya et Fontan.
  • Le 08 octobre : Le trafic est rétabli jusqu'à Fontan
  • Le 19 octobre : Mise en place d'un quai provisoire à l'entrée de Saint-Dalmas-de-Tende
  • Le 24 octobre : Reprise des circulations italiennes jusqu'à la gare de Saint-Dalmas-de-Tende
Crédit : Elephant at work : C. Devoyer - M. Garnier

 

 

Les travaux en cours

  • Travaux sur le viaduc des trois arches (de jour), à l’entrée de Saint-Dalmas-de-Tende
  • Travaux de confortement et stabilisation sur le mur à arcatures de Fontan (300 clous en béton de 12 mètres à planter dans la paroi)
  • Travaux de sondage pour évaluer la stabilité de l'ouvrage sur une profondeur de 35 mètres (de nuit)

Réouverture complète de la ligne prévue le 18 janvier* 

Crédit : Elephant at work : C. Devoyer - M. Garnier

 

Les interventions à venir

  • Renforcement progressif des équipes, à partir du 21 novembre, pour être en capacité d’opérer 7 jours sur 7
  • Remise en état de la voie ferrée sur 1 km à Saint-Dalmas-de-Tende
  • Comblement du remblai de la voie ferrée emporté par la crue de la Biogna à Saint-Dalmas-de-Tende
  • Remplacement de câbles de signalisation et d’installations de sécurité emportés par les eaux entre Vievola et Saint-Dalmas-de-Tende

 

Une ligne unique où se conjuguent 4 types de circulation

  • Le ravitaillement des habitants (denrées alimentaires, packs d’eau, médicaments etc.)
  • Les déplacements dans la vallée (circulations commerciales TER)
  • L’approvisionnement des entreprises qui travaillent à la reconstruction (ERDF, EDF, Véolia etc.)
  • Les travaux de remise en état de SNCF Réseau

Cette coactivité des circulations génère de fortes contraintes sur le planning des travaux SNCF.

 

Le saviez-vous

La réglementation unique en France de cette ligne italienne implique une formation spécifique qui ne permet pas de faire travailler des personnels non habilités sur le chantier.

Les personnels intervenant sur le mur à arcatures ont des compétences rares. Ils doivent avoir une double qualification en travaux acrobatiques et une technicité particulière sur les ouvrages d’art et les ouvrages en terre.

Chiffres clés 

  • Plus de 50 personnes mobilisées sur le chantier, de jour et de nuit
  • 25 tonnes de denrées alimentaires acheminées dans la vallée
  • 1000 m3 de matériaux acheminés (palettes de béton etc.) par la France au sud et 1000 m3 par l'Italie au nord
  • 15 m3 d'eau par jour pour l'engin de carottage
  • Montant des travaux estimés à 30 M€
Retour en haut de page