Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires :

Newsroom

Opération de sensibilisation à la sécurité routière au passage à niveau n°2 de Danjoutin (90)

actualité Publié le 08/10/2019 mis à jour le 08/10/2019
Depuis la réouverture de la ligne Belfort-Delle fin 2018, de nombreux comportements à risques ont été signalés aux abords des voies et du passage à niveau 2 de Danjoutin.
La sécurité est au cœur des préoccupations de SNCF Réseau. Pour marquer cet engagement, et faire diminuer les prises de risques par les usagers, une opération de sensibilisation aux règles de sécurité à respecter aux abords du passage à niveau n°2 de Danjoutin a été organisée ce jour par SNCF Réseau, propriétaire et gestionnaire du réseau ferré national, en partenariat avec la Préfecture du Territoire de Belfort, la Mairie de Danjoutin, la Prévention Routière, la Sécurité Routière, ainsi que les forces de l’ordre.

LES RÈGLES DE BONNE CONDUITE À RESPECTER AUX ABORDS DES PASSAGES À NIVEAU (PN)

Depuis plus de 20 ans, SNCF mène des actions de sensibilisation pour prévenir des risques d’accidents et informer sur les bons comportements à adopter aux abords des chantiers ferroviaires lors de travaux et aux abords des voies ferrées et des passages à niveau.

Un passage à niveau est un croisement entre la route et le fer. Il n’est pas dangereux si l’on respecte la signalisation et les règles du code de la route. Mais ne pas respecter ces règles de sécurité, c’est mettre sa vie en danger.

À l’approche d’un passage à niveau, les consignes de sécurité sont les suivantes :

- Ralentissez.

- Arrêtez-vous avant le feu dès qu’il clignote au rouge, sous peine d’être en infraction.

- Ne vous arrêtez jamais sur la voie ferrée.

- Avant de vous engager sur le passage à niveau, assurez-vous de pouvoir vous dégager rapidement du passage à niveau, en particulier si la route est encombrée.

UNE JOURNÉE POUR FAIRE ÉVOLUER LES COMPORTEMENTS ET PRÉVENIR LES ACCIDENTS 

Le but de cette journée du 4 octobre était de sensibiliser les usagers de la route aux règles de sécurité à respecter lors du franchissement d’un passage à niveau pour éviter tout risque d’accident. Cette opération a permis de sensibiliser en direct les usagers (automobilistes, chauffeurs routiers, piétons, cyclistes…) du passage à niveau 2 de Danjoutin.

En effet, en France, 98% des accidents qui surviennent lors du franchissement d’un passage à niveau sont dus au non-respect du code de la route, à une vitesse d’approche excessive ou à des comportements à risque, tels que le franchissement alors que le feu rouge clignote ou à des passages en chicane alors que les barrières sont déjà baissées.

Sur les 2% restants, les accidents sont principalement des bris de barrières dus à des actes de malveillance ou à la perte de chargements (remorques, poids lourds).

Selon une étude TNS Sofres menée en 2015, 20% des automobilistes français déclarent avoir déjà franchi un passage à niveau en ne respectant pas la signalisation.

Une attitude dangereuse pour soi et pour autrui : un train lancé à 100 km/h met 1 km pour s’arrêter, alors qu’il faut 100 mètres à une voiture. Et une collision entre un train et une voiture est mortelle pour l’automobiliste une fois sur deux. En 10 ans, ce sont 50% de tués en moins à l’échelle nationale, mais il faut continuer à se mobiliser.

En 2018, au niveau national, plus d’une centaine de collisions ont été dénombrées et 16 personnes ont malheureusement trouvé la mort. 

Le non-respect des règles de sécurité est sanctionné par :
•    en cas de franchissement d’un passage à niveau : à partir de 135 € d’amende et retrait de 4 points sur le permis de conduire ;
•    en cas d’excès de vitesse : les mêmes sanctions que celles encourues sur les routes ; à savoir, pour les infractions les plus graves :
   o    une amende forfaitaire jusqu'à 3 750 € ;
   o    un retrait jusqu'à 6 points sur le permis de conduire ;
   o    une suspension de 3 ans du permis de conduire, à partir de 30 km/h au-dessus de la limitation de vitesse ;
   o    une immobilisation et/ou confiscation du véhicule, à partir de 40 km/h au-dessus de la limitation de vitesse ;
   o    une peine de 3 ans de prison, en cas de récidive d’excès de vitesse supérieure ou égale à 50 km/h. 

PASSAGE À NIVEAU N°2 DE DANJOUTIN : 
DES COMPORTEMENTS À RISQUES AUXQUELS IL FAUT REMÉDIER

Actuellement, sur le département du Territoire de Belfort, on dénombre 38 passages à niveau, dont 13 sur la ligne Belfort – Delle, et 2 à Danjoutin. 

Le passage à niveau n°2 de Danjoutin est situé sur la ligne ferroviaire reliant Belfort à Delle. Quotidiennement, 30 trains circulent sur cette ligne en semaine et plus de 2600 véhicules empruntent en moyenne ce passage à niveau, dont 1% de poids lourds.

Ce passage à niveau est équipé d’une signalisation automatique lumineuse et sonore (2 demi-barrières) et de 2 téléphones de secours de type autoroute pour prévenir en cas d’incident. Afin d’améliorer la visibilité et la sécurité des usagers, 7 feux à diodes complètent le dispositif.

Depuis la réouverture de la ligne en décembre 2018, on dénombre 1 bris de barrière au passage à niveau n°2 de Danjoutin le 22 juillet 2019, sans aucun blessé ou décès. 

Pour autant, les comportements à risques signalés par des conducteurs de train et des riverains se sont multipliés au passage à niveau 2 de Danjoutin. 

« Ne pas respecter les règles de sécurité, c’est mettre sa vie en danger ! » est le message à retenir de cette journée de sensibilisation.

 

UNE POLITIQUE DE PRÉVENTION VOLONTARISTE MENÉE PAR SNCF RÉSEAU EN PARTENARIAT AVEC L’ÉTAT

La sécurité du réseau, mais également celle des riverains et des clients, est la priorité de SNCF Réseau, notamment aux abords des voies et des passages à niveau.

SNCF Réseau et la Préfecture du Territoire de Belfort, ont ainsi travaillé en partenariat suite au signalement de nombreux comportements à risques dans le secteur du passage à niveau 2 de Danjoutin en début d’année 2019. Des courriers, ainsi que des flyers de prévention ont été envoyés aux établissements scolaires de Danjoutin, afin qu’un rappel des règles de sécurité soit réalisé auprès des élèves, et une intervention a eu lieu le 6 mai dans les écoles primaires Notre-Dame et Anne Franck.

Ces mesures sont venues compléter un dispositif mis en place en amont de la réouverture de la ligne Belfort-Delle. 
En effet, de 2016 à 2018, dans le cadre du programme ‘Voyageurs et Citoyens’, des agents SNCF se sont mobilisés pour réaliser des actions de sensibilisation dans les établissements scolaires (écoles primaires, collèges et lycées) situés à proximité de la ligne Belfort-Delle. Objectif : sensibiliser le jeune public aux notions de sécurité aux abords des voies, en gare et dans les trains. Au total, ce sont 1097 élèves qui ont été sensibilisés par les intervenants dans les établissements scolaires de la ligne Belfort-Delle. A Danjoutin, plus d’une centaine d’élèves de CM1 et CM2 de l’Ecole Saint Exupéry ont bénéficié de ces opérations de sensibilisation en 2017 et 2018.

En parallèle de ces interventions en milieu scolaire, une campagne de prévention nommée ‘2h38’ a également permis de sensibiliser 350 collégiens et lycéens aux risques ferroviaires en décembre 2018 dans les collèges et lycées de Belfort, Morvillars et Delle. 
Une opération de sensibilisation aux passages à niveau n° 1 et 2 de Danjoutin a été réalisée le 15 novembre 2018 en présence de Madame Sophie Elizeon, Préfète du Territoire de Belfort et de Madame Martine Pauluzzi, adjointe au maire de Danjoutin, permettant ainsi de toucher plus de 500 automobilistes. 
Cette journée de sensibilisation du 4 octobre au passage à niveau 2 de Danjoutin complète le dispositif de prévention volontariste mené depuis 2016.

Plus d’infos sur : 
https://www.prevention-ferroviaire.fr/2h38
https://www.prevention-ferroviaire.fr/page/tout-savoir-sur-un-passage-niveau

CONTACTS PRESSE : 
SNCF Réseau – Valérie LEPINAY - 06 88 13 59 52 - valerie.lepinay@reseau.sncf.fr 
Préfecture du Territoire de Belfort – 03 84 57 00 07 - pref-communication@territoire-de-belfort.gouv.fr

Retour en haut de page