Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Newsroom

Reprise du trafic ferroviaire entre Arches et Saint-Dié-des-Vosges : #Restonsvigilants

actualité Publié le 26/11/2021 mis à jour le 26/11/2021

Les travaux de rénovation de la voie ferrée entre Arches et Saint-Dié-des-Vosges s’achèvent. Sur cette ligne, les circulations étaient suspendues depuis décembre 2018 pour des raisons de sécurité. Dans le cadre de la réouverture de la ligne, SNCF Réseau mène à compter de la fin du mois de novembre une importante campagne de prévention auprès des habitants des communes riveraines et des usagers de la route.

Une réouverture de ligne après trois ans de travaux

Reprise du trafic ferroviaire entre Arches et Saint-Dié-des-Vosges : #RestonsvigilantsLe 1er juillet 2019, l'État, la Région Grand Est et SNCF Réseau ont signé une convention pour la rénovation de la voie ferrée entre Arches et Saint-Dié-des-Vosges, fermée à la circulation depuis le 22 décembre 2018. D’un montant de 21 M􀃩, cofinancés par l’Etat (40%) et la Région Grand Est (60%), les travaux ont été menés par SNCF Réseau de 2019 à 2021. Ils ont notamment consisté en la remise en état du tunnel de Vanémont qui souffrait de désordres structurels majeurs, la remise en état des installations électriques et de signalisation, des réfections de voie ainsi que des travaux sur les ouvrages d’art et en terre.

La ligne 062000, constituée d’une voie unique non électrifiée d’une longueur de 48,9 km, dessert les gares d’Arches, Bruyères et Saint-Dié-des-Vosges. Elle traverse 20 communes du département des Vosges, comprend 30 pont-rail, deux tunnels et 68 passages à niveau.

Les circulations commerciales TER reprendront le dimanche 12 décembre 2021 à raison de 10 allers-retours par jour en semaine, 8 allers-retours le samedi et 5 allers-retours le dimanche. Dès le 9 décembre, des circulations techniques seront réalisées sur la ligne pour préparer la reprise du trafic ferroviaire.
 

Faire prendre conscience des risques induits par la reprise des circulations

La sécurité est la première des priorités de SNCF Réseau et il est essentiel de faire prendre conscience aux voyageurs, usagers de la route et riverains des risques qui peuvent être encourus si les règles élémentaires de sécurité ne sont pas respectées. Les risques principaux induits par la reprise des circulations ferroviaires, potentiellement amplifiés par des habitudes prises pendant trois années de suspension de trafic, sont :

  • Le heurt au passage à niveau par un train d’un véhicule, d’un piéton ou d’un cycliste, que le passage à niveau soit automatisé (feu rouge clignotant et demi-barrières) ou à croix de St-André. Les principales causes d’accidents sont le manque de vigilance, l’impatience et l’ignorance du risque. Dans 98% des cas, les accidents aux passages à niveau sont liés à un non-respect du code de la route. Chaque année en France, on compte une centaine de collisions entraînant la mort de 15 à 30 personnes. Entre janvier et juin 2021, sept collisions dont une mortelle sont survenues dans le Grand Est.
  • Le heurt en pleine ligne par un train d’une personne traversant ou cheminant illicitement dans les emprises ferroviaires qui, closes ou non, sont interdites d’accès. 
    Pénétrer dans les emprises ferroviaires est strictement interdit et surtout extrêmement dangereux. Par imprudence ou méconnaissance des dangers, le risque d’être heurté par un train est bien réel : on ne voit et n’entend pas toujours un train arriver. Un train roule vite et a une distance de freinage très importante : à 90km/h, il met 800 mètres pour s’arrêter, soit 10 fois plus qu’une voiture. Chaque semaine en France, un accident mortel aux abords ou sur les voies ferrées a pour origine un comportement à risque et pourrait être évité. 

A partir de la fin du mois de novembre, SNCF Réseau déploie une campagne de sensibilisation ciblant les habitants des communes riveraines de la ligne et les usagers de la route. Elle repose sur les actions suivantes :

  • Installation de panneaux de signalisation temporaires à proximité des passages à niveau.
  • Achats d’espaces dans les médias locaux.
  • Campagne sponsorisée géolocalisée sur Facebook et Instagram.
  • Envoi de supports de prévention aux relais institutionnels, entreprises de transport de voyageurs et de marchandises, établissements scolaires.
  • Diffusion de sacs à pain porteurs de notre message de prévention dans 26 boulangeries des communes riveraines de la ligne.
Retour en haut de page