Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires :

Newsroom

Le dossier de presse normand 2020 est sorti !

actualité Publié le 13/03/2020 mis à jour le 13/03/2020
Avec la réforme ferroviaire, SNCF Réseau est depuis le 1er janvier une filiale d’un groupe SNCF plus intégré, plus efficace. Au sein de ce groupe, notre entreprise assure le rôle de pivot du système ferroviaire. Grâce à ses nouvelles missions ainsi qu’au rapprochement avec Gares & Connexions, SNCF Réseau devient plus qu’un gestionnaire d’infrastructures : il dispose désormais d’une vision globale, au service de toutes les entreprises ferroviaires.

170M€ D’INVESTISSEMENT
Notre mission première et indispensable demeure la modernisation du réseau. En 2020, les équipes de SNCF Réseau vont poursuivre leurs efforts sur les lignes normandes. Grâce au soutien de la Région, de l’Etat et de l’UE, plus de 170M€ sont investis cette année sur le territoire. Un montant deux à trois fois plus élevé qu’il y a 10 ans, qui illustre l’ambition de notre entreprise : disposer d’un réseau plus performant, pour faire circuler plus de trains et plus de clients.

 

UNE ANNÉE PIVOT
2020 est une année charnière pour le ferroviaire en Normandie. Les trains OMNEO financés par la Région vont être progressivement mis en service dans les prochains mois. C’est l’aboutissement de trois années de travail commun entre SNCF Réseau, SNCF Voyageurs et la région Normandie. 2020 sera aussi marquée par la réouverture au premier trimestre de la ligne Beauvais – Le Tréport, puis à l’automne, de la ligne Serqueux – Gisors. Cette dernière va renforcer la desserte ferroviaire du Port du Havre et l’accès au hub francilien, contribuer au développement de la multimodalité et permettre ainsi au fret ferroviaire de reconquérir des parts de marché.

MOBILITÉ DE DEMAIN
Enfin, 2020 sera stratégique pour préparer le réseau de demain. Cette année sera négociée avec l’Etat et la Région la programmation des
investissements de mobilité pour la prochaine décennie. Les orientations qui seront prises devront répondre à quatre enjeux : renforcer la qualité de service sur les deux axes Paris – Le Havre et Paris – Cherbourg (notamment avec EOLE, la digitalisation de l’exploitation et LNPN) ; pérenniser les lignes de desserte fine ; améliorer la desserte cadencée des métropoles normandes ; accroitre la compétitivité du fret ferroviaire et développer la multimodalité. L’ensemble de ce travail témoigne de la volonté de SNCF Réseau de concourir à l’attractivité et au développement de la Normandie, en fournissant à tous ses clients un réseau moderne et performant.

Retour en haut de page