Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Newsroom

Modernisation de la ligne ferroviaire Dourdan - La Membrolle

actualité Publié le 18/01/2022 mis à jour le 24/01/2022

La modernisation de la ligne ferroviaire Dourdan-La Membrolle est menée de septembre 2021 à juin 2022.

La fiche d'identité de la ligne

La ligne Dourdan - La Membrolle, mise en service en 1865, est équipée de rails double champignon. La section entre Châteaudun et La Membrolle-sur-Choisille comprends près de 144 km de voies principales.

Les 12 gares de la ligne assurent la desserte de nord-est de la Touraine et permettent de rejoindre la région Ille-et-France.

Le trafic quotidien représente 4 trains voyageurs TER et 1 à 2 trains fret durant la période céréalière.

La ligne propose plusieurs embranchements fret importants pour le réseau ferroviaire régional (Montoire-sur-le-Loir, Pezou, Saint Firmin et Crotelles).

Pourquoi moderniser la ligne ?
La ligne est équipée de rails double champignon dont la fabrication a été arrêtée depuis de nombreuses années. Aujourd'hui, en raison de l'usure de ses constituants, la ligne connaît des limitations de vitesse.

Celles-ci ont pour conséquence de dégrader la qualité de service et de mettre en difficulté l'activité économique locale et la pérennité de l'accès fret aux silos de céréales situés le long de la ligne. 

Les impacts du chantier

Pour permettre le renouvellement de la voie ferrée en toute sécurité, certains passages à niveau doivent être fermés temporairement. Des déviations routières sont mises en place.

Contacter SNCF Réseau par mail 

Pour quels bénéfices ?

La régénération de la ligne a pour objectif de supprimer les limitations de vitesse en vigueur et d'en éviter de nouvelles. En outre, les travaux de modernisation garantiront la pérennisation de la ligne pour une quinzaine d'années pour les sections partiellement rénovées, et pour les vingt-cinq prochaines années pour les sections totalement renouvelées.

La mise en place de longs rails soudés avec suppression des joints, améliorera le confort pour les voyageurs et diminuera les nuisances sonores pour les riverains.

Quels sont les acteurs de l'opération ?

  • L'opération d'un montant de 51.1 millions d'euros est financée par :
    • L'État (31.75%) ; 
    • La Région Centre-Val de Loire (59.75%) ; 
    • SNCF Réseau (8.5%).
  • SNCF Réseau assure la maîtrise d'ouvrage, la maîtrise d'œuvre, la logistique et la sécurité du chantier.
  • Entreprises principales : Groupe Eiffage-Meccoli, Pigeon, Roland, BTPS, Sentinelle du Rail, TAE...

Quels travaux sont prévus ?
Les travaux sont menés sur les sections situées entre Châteaudun et Saint-Armand-de-Vendôme et entre Noter-Dame-D'Oé et La Membrolle-sur-Choisille.

Le programme de travaux a ainsi adapté aux besoins de la ligne. En effet, des travaux ont déjà été réalisés sur la section Vendôme - Notre-Dame-D'Oé en 2012-2013. Un renouvellement plus léger est donc prévu sur cette section.

Le programme est le suivant ;

  • Renouvellement de 50 km de voies (rails, traverses et ballast) ;
  • Renouvellement des rails et du ballast sur 5.5 km de voies ;
  • Remplacement de traverses sur le tronçon Vendôme - Notre-Dame-D'Oé ;
  • Remplacement de 4 aiguillages ; 
  • Travaux d'étanchéité sur 3 ouvrages d'art (Viaduc du Loir à Vendôme La Bouche d'aigre à Romilly-sur-Aigre et le pont-rail de Pezou) ; 
  • Confortement des parois de la tranchée de Mettray ; 
  • Renouvellement de 25 passages à niveau.

Ce qui a été réalisé en 2021

  • 12 passages à niveau ont été refaits à neuf (voie et platelage) ;
  • 25 km de voie ferrée on été traitées ;
  • Des travaux d'étanchéité ont été réalisés sur 3 ouvrages d'art (Viaduc du Loir, La Bouche d'aigre et le Pont Rail lieu-dit Romilly sur Aigre)
  • Les parois de la tranchée de Mettray ont été confortées.

Ce qui sera réalisé en 2022

  • Le traitement de la voie ferré entre Pezou et Châteaudun ;
  • Le remplacement de 4 aiguillage ;
  • Les travaux de finition de la section La Membrolle-Vendôme.

Le train usine du groupement Eiffage-Meccoli, d'une longueur de 300 mètres, poursuit la pose de la nouvelle voie ferrée, en suivant une cadence moyenne de 600 à 800 mètres par jour (soit environ 16 traverses par minutes).

Quel calendrier ?

Les travaux se déroulent en 2 phases :

Phase 1 : de septembre à décembre 2021
Les travaux ont été réalisés entre Châteaudun et La Membrolle en fermeture complète. Cette section a été réouverte au trafic commercial en janvier 2022.

Phase 2 : de décembre à juin 2022
Les travaux sont réalisés entre Vendôme et Châteaudun.

Un week-end travaux en continu est prévu pour le renouvellement d'un important aiguillage en gare de Châteaudun en mai 2022. La réouverture complète de la ligne est prévue début juillet 2022.

Le chantier en chiffres

  • 140 000 tonnes de ballast
  • 86 000 traverses
  • 100 km de rails

Les + du chantier

  • Un dialogue territorial consistant avec les communes concernées afin d'organiser de façon optimale les fermetures temporaires de certains passages à niveau (près de 30 passages à niveau sont concernés).
  • Un engagement environnemental : 60 000 tonnes de ballast issues de la LGV Atlantique et 18 km de rails de réemploi seront réutilisés.
  • Dans le cadre d'une clause spécifique dans les marchés, SNCF Réseau s'engage à proposer environ 12 000 heures de travail en insertion sociale.

Les supports de communication

Fiche institutionnelle - Dourdan - La Membrolle (PDF - 908 Ko)

 

Communiqué de presse - Fermeture de passages à niveau - Saint Ouen (PDF - 460 Ko)

Communiqué de presse - Réouverture de la section La Membrolle - Vendôme (PDF - 174 Ko)

Communiqué de presse - Circulation du train de pose de la nouvelle voie ferrée (PDF - 764 Ko)

Retour en haut de page