Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Newsroom

Canicule : SNCF Réseau anticipe et réagit face à la vague de chaleur

actualité Publié le 17/06/2022 mis à jour le 17/06/2022

Cette semaine, une vague de chaleur exceptionnelle s’est abattue sur le pays, avec 23 départements placés en vigilance orange. Cette canicule due au réchauffement climatique a des impacts sur le réseau ferré. Découvrez les mesures prises par SNCF Réseau pour prévenir et traiter les incidents.

 

Fortes chaleurs : quels sont les risques pour l’infrastructure ferroviaire ?

Cette canicule précoce, due au réchauffement climatique, a un impact sur le réseau ferré. « Les épisodes de fortes chaleurs se succèdent et ne sont pas sans conséquences sur les infrastructures ferroviaires » explique Gilles Verger, Référent National des campagnes saisonnières à la Direction Générale Opérations et Production de SNCF Réseau. « Lorsqu’il fait 37°C en extérieur, les rails peuvent atteindre une température supérieure à 55°C, provoquant une forte dilatation du métal. Or, ce phénomène normal est contrarié par la fixation des rails aux traverses, pouvant aller dans certains cas jusqu’à déformer les voies ». Même constat pour le fil de contact de la caténaire, qui subit aussi une dilatation sous l’effet de la chaleur. « Ce phénomène est en temps normal absorbé par un dispositif de tendeur en fonction des variations de température. Dans les cas extrêmes, cette dilatation peut entraîner une rupture de la ligne aérienne de contact et un arrachement de la caténaire par le pantographe du train » précise Gilles Verger. Dans ces deux cas, des limitations de vitesse temporaires peuvent être mises en place pour garantir la sécurité des circulations.

 

Les effets de la canicule sur les rails

 

Le saviez-vous ?

SNCF Réseau utilise Metigate, un outil qui fournit des prévisions de température de l’air et de température du rail d’une très grande précision, sur la base des prévisions météorologiques fournies par Météo-France et d’autres données météorologiques telles que l’ensoleillement, qui sont croisées avec de l’intelligence artificielle capable de tenir compte des événements du passé. Ces données sont ensuite confirmées par des coupons de rail connectés au réseau, qui donnent l’alerte si le seuil de température atteint 45°C.

 

Quelles sont les mesures prises par SNCF Réseau ?

Chaque année à l’approche de la période estivale (qui arrive de plus en plus tôt), SNCF Réseau mène des actions préventives pour se préparer au mieux et garantir toutes les circulations prévues, en toute sécurité. 

 

 

  • Avant l’été, des tournées sont réalisées par les agents en charge de la maintenance et des travaux, qui identifient les opérations nécessaires à réaliser afin que les installations puissent supporter les températures élevées. 
  • Pendant l’été, les agents en charge de la maintenance des voies et des caténaires sont mobilisés pour surveiller les installations. En cas de défaillance de celles-ci, les agents se tiennent prêts à intervenir et à prendre les mesures de sécurité adaptées. De la même manière, des travaux initialement prévus peuvent être suspendus en cas de forte chaleur pour ne pas fragiliser les voies déjà soumises à des tensions importantes dues aux températures élevées. 
  • Tout au long de l’année, SNCF Réseau prend des mesures pour maîtriser la végétation sur les voies et les pistes qui longent le réseau ferré, afin de réduire le risque d’incendies ou de chutes d’arbres aux abords des voies. 

 

« En période de forte chaleur, une surveillance accrue des installations fixes est organisée pour détecter les zones potentielles de déformation des voies et lorsque les seuils sont dépassés, limiter la vitesse de circulation des trains sur certaines lignes. » 

Gilles Verger, Référent National  Campagnes saisonnières  Direction Générale Opérations et Production de SNCF Réseau

 

Quel est le mode opératoire en cas d’incident ?

« Les avis sont lancés par les salles de crise territoriales afin de faire intervenir nos équipes. Ce sont ensuite les Dirigeants Territoriaux Opérationnels (DTO) qui interviennent pour gérer l’incident », explique Gilles Verger. « Pour ma part, j’interviens en pré-opérationnel (préparation de fiche incendie fortes chaleurs, plan canicule) et en post opérationnel dans le cadre du retour d’expérience et en fin de campagne pour le bilan. » 

« Cette semaine, plusieurs départs de feux ont eu lieu entre Château-Du-Loir et Le Mans », poursuit-il. « Le train qui circulait sur le tronçon a été arrêté en pleine voie et les pompiers sont intervenus afin de maîtriser l’incendie. Nos équipes SNCF Réseau sont immédiatement venues sur place afin de vérifier les impacts sur nos installations de sécurité. Le train a ensuite pu repartir sans problème. »

Anticiper et maîtriser, telles sont les clés d’une gestion efficace des incidents chez SNCF Réseau !

Retour en haut de page