Aller au contenu principal

Votre croissance passe aussi par nos lignes ferroviaires

Newsroom

Ligne Rennes-Saint-Malo : renouvellement de la voie ferrée entre Chevaigné et Dingé

actualité Publié le 09/06/2020 mis à jour le 09/06/2020

Ce projet prévoit – entre mai et août 2020 – le renouvellement complet des composants de la voie ferrée sur 14 km dans les deux sens.

En raison de la crise sanitaire, la majorité des chantiers du réseau ferré national a été suspendue à compter du 17 mars. 

Pendant le confinement, les agents SNCF Réseau, sous l’égide des pouvoirs publics, se sont mobilisés pour permettre la circulation des trains essentiels à la Nation, avec une priorité aux trains de fret et aux TGV médicalisés. En parallèle, SNCF Réseau et ses partenaires se sont mobilisés afin de préparer la reprise des chantiers en toute sécurité.

Des consignes sanitaires pour l’ensemble des personnels ont été mises en place, en déclinaison du guide de l’organisme professionnel de prévention du BTP (OPPBTP), avec application systématique des gestes barrières. Les chantiers reprennent désormais de façon très progressive, au cas par cas, en fonction de la disponibilité des équipes mais aussi du matériel et des matières premières sur chacun des territoires.

C’est dans ce cadre, que le chantier de renouvellement de la voie ferrée entre Rennes et Dingé a pu  démarrer à compter du lundi 11 mai.

RAPPEL DU CONTEXTE 

La rénovation du réseau existant est une priorité de SNCF Réseau et un enjeu national. Entre 2018 et 2020, SNCF Réseau investit en Bretagne 100 millions d’euros pour le renouvellement des voies sur les axes Rennes-Saint-Malo, Rennes-Brest, Redon-Quimper et en gare de Rennes. Prolongeant la ligne à Grande Vitesse Bretagne-Pays de la Loire, l’axe Rennes-Saint-Malo est considéré comme un axe structurant du réseau breton. Il est parcouru chaque jour par une cinquantaine de trains (TGV, TER et FRET).

Entre octobre 2018 et février 2019, SNCF Réseau a procédé à une première phase de travaux entre Rennes et Dingé. En 2020, des travaux complémentaires sont réalisés sur 14 km entre Chevaigné et Dingé de mai à août 2020.

MONTANT DES TRAVAUX

SNCF Réseau investit 18 millions d’euros dans ce chantier de renouvellement de la voie ferrée entre Chevaigné et Dingé.

MODALITÉS DE REALISATION DU CHANTIER

Le chantier entre Chevaigné et Dingé, réalisé sur un axe structurant du réseau ferré breton, a démarré le 11 mai 2020, selon le calendrier prévisionnel suivant :

  • 11 mai au 6 juin : ouverture des bases arrières travaux, préparation du démarrage du train usine (cf. infographie ci-dessous);
  • 8 juin au 11 juillet : démarrage des travaux principaux avec le train usine à partir du secteur de Chevaigné (les travaux se dérouleront jusqu’à Dingé) ;
  • 13 juillet au 22 août : réalisation des travaux de finition.

Du 11 mai au 22 mai, les travaux ont été réalisés de nuit, à raison de 4 nuits par semaine de 22 h 00 à 6 h 00.

Du 22 mai au 3 août, les travaux sont réalisés de nuit, à raison de 5 nuits par semaine de 22 h 00 à 7 h 00.

CONSISTANCE DES TRAVAUX

Renouvellement complet des composants de la voie ferrée (rail, ballast, traverses) sur 14 km (dans les deux sens : Rennes - Saint-Malo / Saint-Malo - Rennes)

  • 14 km de voie renouvelée
  • 20 527 traverses renouvelées
  • 20430 tonnes de ballast renouvelé
  • 2 bases travaux (Rennes et Vittré)
  • 1 PC travaux à Rennes

Le train – usine, appelé « suite-rapide », permet de hauts rendements dans un temps limité (traitement jusqu’à 950 m de nuit) ; le principal enjeu étant de gêner le moins possible la circulation des trains voyageurs et marchandises.

Une dizaine de chantiers est réalisée chaque année en France à l’aide de ce type de train – usine. Il en existe trois en France et un en Ile de France (spécifique zone dense).

FERMETURE TEMPORAIRE DE 7 PASSAGES À NIVEAU

L’avancement progressif du chantier engendre la fermeture temporaire des passages à niveau situés sur la section Chevaigné - Dingé. Ces fermetures sont envisagées en concertation avec les communes concernées et feront l’objet de communiqués de presse réguliers.

FERMETURE EN CONTINU

  • PN 15 – Chante-Pie à Dingé – du 19 juin au 16 juillet
  • PN 12 – La Vallée du Tertre à Saint-Médard-sur-Ille – du 12 juin au 8 juillet

FERMETURE DE NUIT ET REOUVERTURE LE MATIN

  • PN 9 – Le Breil à Chevaigné – du 9 juin au 26 juin
  • PN 10 – D90 à Saint-Germain-sur-Ille – du 10 juin au 10 juillet
  • PN 13 – D221 à Montreuil-sur-Ille – du 17 juin au 7 juillet  
  • PN 14 - La Perche à Montreuil-sur-Ille – du 18 juin au 10 juillet   

FERMETURE DE NUIT PUIS FERMETURE EN CONTINU

  • PN 17 – Gare de Dingé –  du 22 juin au 17 juillet   

LES AUTRES IMPACTS DU CHANTIER 

  • La vitesse de circulation des trains sur les zones nouvellement traitées sera limitée temporaire (entre 60 et 100 km/h).
  • Deux gares seront impactées par le chantier : Montreuil-sur-Ille et Saint-Médard-sur-Ille.
  • Ce type de chantier engendre des nuisances sonores dues au fonctionnement des trains travaux et des engins de chantier, en particulier le dispositif sonore de sécurité. Toutefois, ces nuisances sont limitées dans le temps du fait de l’avancement linéaire du chantier.
  • L’organisation du chantier implique la mise en place de limitations temporaires de vitesse, conduisant à une augmentation de la durée de fermeture des passages à niveau au passage des  trains.
  • Les usagers de la route pourront rencontrer des délais d’annonces de trains supérieurs à 1 minute, feux rouges clignotants, sonnerie, barrières baissées.

LES ACTEURS DU CHANTIER

  • SNCF Réseau : maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre, surveillance du chantier, logistique et financement.
  • TRANSALP : entreprise réalisant les travaux.
Retour en haut de page